Carnets du monde - 19.04.20

SAISON 2019 - 2020
  • A
  • A
53:23
Partagez sur :

Ecoutez le monde changer avec Sophie Larmoyer. Partout dans le monde, les reporters et correspondants d'Europe 1 explorent et racontent le quotidien d'autres cultures, leur perception de l'actualité et de notre pays. Des reportages long-format et des invités passionnants. Un voyage sonore pour ouvrir l'esprit et découvrir l'inconnu.

Le "bazooka" de l’Allemagne pour soutenir son économie

Pour tenter d’atténuer la crise économique consécutive à la pandémie, l’Allemagne n’a pas lésiné sur les moyens pour soutenir ses entreprises. Le bouclier financier allemand s’élève à 1100 milliards d’euros ! Avec des garanties de l’état sur les prêts accordés aux entreprises mais une grande partie des subventions concerne des aides directes aux entrepreneurs qui en ont le plus besoin. C’est réellement une machine de guerre contre la récession qui s’est mise place. Là où l’administration allemande peut être très tatillonne, elle se révèle très efficace dans ce contexte : l’argent a déjà été versé !

Explications d’Hélène Kohl, correspondante en Allemagne

 

Italie : le virus de la mafia profite de la crise

En Italie, à la crise sanitaire s’ajoute une crise économique terrible. Du pain béni pour le crime organisé qui tente d’accroître son influence. Auprès de la population, en offrant son aide directe, alimentaire notamment. Et auprès des entreprises au bord de la faillite, se substituant aux banques en les renflouant en liquidités. L’état italien, très conscient du risque, déploie les outils développés depuis 20 ans pour y faire face. Et il prévient le reste du monde, notamment l’Europe : à l’occasion d’une crise comme celle-ci, le crime organisé pourrait bien  s’étendre au-delà de l’Italie.

Explications de Blandine Hugonnet, correspondante en Italie

Interview de l’ancien juge italien anti-mafia Mario Vaudono, qui a travaillé notamment sur la question du crime organisé en Europe lorsqu’il exerçait à l’Office européen de Lutte anti-Fraude (OLAF)

 

Inde : mourir de faim ou du Covid

Quand le président Modi décide de mettre en place le confinement en Inde le 25 mars dernier, c’est plus d’1 milliard 300 000 citoyens qui se retrouvent figés en à peine 4 heures de temps. Le plus grand confinement du monde. Pour les millions de travailleurs qui vivent de petits boulots, c’est une catastrophe. Nombreux ce sont ceux qui ont tenté de retourner dans leurs villages, parfois situés à des centaines de Kilomètres. Le plan d’aide décidé par le gouvernement 21 milliards d’euros est dérisoire comparé à l’ampleur des besoins. Heureusement, la solidarité joue à plein !

Explications de Côme Bastin, correspondant en Inde

 

Un livre dans le Monde

Puisque les librairies sont fermées, Nicolas Carreau propose de nous replonger dans les grands classiques. Cette semaine, on part à la chasse au trésor en compagnie du jeune Jim Hawkins. Quand le vieux Billy Bones meurt dans l’auberge de ses parents, Jim découvre dans les bagages du vieux marin une carte au trésor. Et c’est le début d’une grande aventure pour notre héros.

L’île au trésor de Robert Louis Stevenson, très moderne dans la nouvelle traduction de Jean-Jacques Greif, aux éditions Tristam

 

Covid-19 : le miracle japonais ?

Jeudi 16 avril, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a décrété l’état d’urgence sanitaire pour l’ensemble de l’archipel. Pas de confinement obligatoire, le droit japonais ne le permet pas, pourtant la majorité des Japonais se s’y plient volontairement. Malgré tout, la liste des commerces autorisés à rester ouverts pendant l’état d’urgence est longue et assez surprenante. Par ailleurs les entreprises adoptent peu le télétravail et les Japonais ont peur d’être stigmatisés s’ils étaient malades. Autant de facteurs qui font craindre une poussée de l’épidémie dans les jours et les semaines à venir.

Explications de Bernard Delattre, correspondant au Japon

Témoignage de Josselin Rimbot, pâtissier français qui vit au Japon. Il a joint l’équipe de l’émission via le mail lescarnetsdumonde@europe1.fr

 

Confinée sur les bords du Nil

Corinne Letellier était en vacances en Égypte quand le confinement a soudain paralysé une grande partie de la planète. Après un moment de confusion, elle a choisi de rester sur place, dans la région d’Assouan. Depuis un mois elle réside donc sur l’île Eléphantine. Avec 5 autres touristes de nationalités différentes, « le club des 5 » comme ils se surnomment, elle partage le quotidien d’un petit village nubien, avec le Nil pour eux tout seuls. Quand le confinement rime avec émerveillement.

Témoignage de Corinne Letellier, une Française confinée sur l’île Eléphantine en Égypte.

 

Voyage en Autistan 

Josef Schovanec, philosophe-voyageur et autiste asperger partage avec nous son regard sur le monde, un peu différent. 

Pour les personnes séjournant à l’étranger au moment où l’épidémie s’est répandue été les confinements ont été décidés, nombreux sont ceux qui ont voulu être rapatriés chez eux. Mais Josef pense à tous ceux qui, en toutes circonstances, préfèrent rester le plus loin possible de leur patrie d’origine.

Les émissions précédentes