Ryanair réduit encore ses plans de vols et renonce à Alitalia

, modifié à
  • A
  • A
La compagnie low-cost avait déjà annulé plus de 2.000 vols pour pallier à des problèmes de planning de pilotes.
La compagnie low-cost avait déjà annulé plus de 2.000 vols pour pallier à des problèmes de planning de pilotes. © JOSEP LAGO / AFP
Partagez sur :
La compagnie low-cost avait déjà annulé plus de 2.000 vols pour pallier à des problèmes de planning de pilotes.

 

Ryanair va supprimer des vols pendant cinq mois supplémentaires, a dit mercredi la première compagnie aérienne européenne en termes de passagers transportés, qui a par ailleurs renoncé à s'intéresser à la reprise d'Alitalia.

La compagnie à bas coûts irlandaise a aussi dit qu'elle allait réduire ses plans de vols, en retranchant 25 avions de sa flotte à compter de novembre et 10 à compter d'avril 2018. En conséquence, elle devrait transporter deux millions de passagers en moins sur les 12 mois à fin mars 2018, a-t-elle précisé.

40 à 50 vols supprimés jusqu'à fin octobre. Le 15 septembre, Ryanair avait surpris avec l'annonce de la suppression de 40 à 50 vols quotidiens jusqu'à fin octobre afin notamment de permettre à son personnel navigant de solder ses arriérés de congés avant la fin de l'année.

Alitalia, en redressement judiciaire. Ryanair a aussi notifié aux administrateurs provisoires d' Alitalia qu'elle n'était plus intéressée par la compagnie italienne en redressement judiciaire.