Le production d'électricité nucléaire et hydraulique recule en octobre

, modifié à
  • A
  • A
Des pylônes électriques devant la centrale nucléaire du Blayais, dans le sud-ouest de la France.
La production d'électricité d'origine nucléaire et hydraulique a reculé en France (ici des pylônes devant la centrale nucléaire du Blayais) © GEORGES GOBET / AFP
Partagez sur :
La production nucléaire s'est inscrite en baisse de 3,3% en un an. Près d'un tiers des 58 réacteurs du parc français d'EDF étaient récemment à l'arrêt.

La production d'électricité d'origine nucléaire et hydraulique a reculé en France en octobre sur un an, alors que nombre de réacteurs étaient arrêtés et que les pluies ont manqué, a indiqué lundi le gestionnaire du réseau de transport d'électricité RTE.

Le tiers du parc nucléaire à l'arrêt. La production nucléaire s'est inscrite en baisse de 3,3% par rapport à octobre 2016, a indiqué RTE dans son bilan mensuel. Près d'un tiers des 58 réacteurs du parc français d'EDF étaient récemment à l'arrêt pour diverses raisons (maintenance programmée, arrêts plus longs pour contrôles, etc.).

Baisse de la production hydraulique. En outre, "le déficit de pluviométrie se traduit par une diminution de près de 11% de la production hydraulique par rapport au mois d'octobre 2016", ajoute RTE, ce qui confirme la tendance des derniers mois. La production thermique classique (charbon, fioul, gaz) a pour sa part augmenté de 7,7%. La production éolienne a de son côté progressé de 46,7% tandis que celle d'origine solaire a légèrement décliné.