Le conseil d'administration de Renault refuse de verser la retraite chapeau de Carlos Ghosn

, modifié à
  • A
  • A
Carlos Ghosn ne percevra pas 765.000 euros par an jusqu'à sa mort.
Carlos Ghosn ne percevra pas 765.000 euros par an jusqu'à sa mort. © Kazuhiro NOGI / AFP
Partagez sur :
Alors que Carlos Ghosn pouvait prétendre à une retraite de 765.000 euros par an jusqu'à sa mort, le conseil d'administration de Renault a refusé de lui accorder ce régime.

Réuni mercredi, le conseil d'administration de Renault a refusé de verser à Carlos Ghosn la somme de 765.000 euros par an jusqu'à sa mort, dans un communiqué publié mercredi.

Il avait fait valoir ses droits à la retraite. L'ancien dirigeant inculpé par la justice nippone pour des accusations de malversation financière et abus de confiance avait fait valoir ses droits à la retraite en démissionnant, fin janvier. Une étape obligatoire pour prétendre à une retraite chapeau, selon le cabinet de conseil aux actionnaires Proxinvest, contacté par franceinfo."

"Aucune rente ne pourra lui être versée". "Carlos Ghosn est également bénéficiaire (…) d’un régime collectif de retraite supplémentaire mis en place au profit des membres du Comité Exécutif Groupe comprenant un régime de retraite à cotisations définies et un régime de retraite à prestations définies (dispositif dit de "retraite-chapeau")", explique le groupe dans ce communiqué.

"Le Conseil d’administration a constaté, s’agissant du régime de retraite à prestations définies, que les conditions de départ de Carlos Ghosn ne correspondent à aucun des deux cas d’ouverture de ce régime et qu’aucune rente ne pourra lui être versée à ce titre." Ce dispositif de retraite est notamment soumis à une condition de présence du mandataire social au moment où il fait valoir ses droits à la retraite.

Recommandations aux actionnaires. Le conseil a précisé dans son communiqué que "la rémunération fixe de Carlos Ghosn au titre de l'exercice 2018 s'est élevée à 1.000.000 euros brut". D'autre part, le conseil d'administration a calculé à 224.000 euros le montant de la rémunération variable que devrait toucher Carlos Ghosn au regard des objectifs fixés. Mais il va recommander aux actionnaires de ne pas lui accorder en raison des déboires judiciaires visant son ancien patron.

Carlos Ghosn n'est plus administrateur de Renault

Carlos Ghosn a par ailleurs démissionné de son mandat d'administrateur de Renault, décision qui devrait être effective lors de l'assemblée générale du groupe prévue le 12 juin. Le conseil d'administration "a pris acte de la décision de Monsieur Carlos Ghosn de démissionner de son mandat d'administrateur", indique le communiqué. Ghosn "a également démissionné de son mandat de membre du directoire de Renault-Nissan BV", la filiale commune des deux constructeurs basée aux Pays-Bas.