Le chômage en nette baisse au quatrième trimestre 2019

, modifié à
  • A
  • A
Selon les chiffres publiés lundi, ce sont les plus fortes baisses du chômage depuis la crise de 2008. 1:24
Selon les chiffres publiés lundi, ce sont les plus fortes baisses du chômage depuis la crise de 2008. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Selon les chiffres de Pôle emploi, le nombre de demandeurs d'emplois dans les catégories A, B et C est en baisse de 1,6% au quatrième trimestre 2019 et de 2,9% sur un an.

Selon des chiffres publiés lundi par Pôle emploi, le nombre de chômeurs de catégorie A, sans aucune activité, a diminué de 120.700 en 2019. 3,554 millions de personnes en France sont chômeurs de catégorie A, soit une baisse  de 3,3% sur l'année. Au quatrième trimestre, la baisse a été de 1,7%, soit 63.000 demandeurs d'emploi en moins.

Le nombre de demandeurs d'emploi toutes catégories confondues a quant à lui baissé de 1,6%, ce quatrième trimestre, pour s'établir à 5,740 millions. Sur l'année, cela correspond à une diminution de 3%.

Plus fortes baisses depuis la crise de 2008

Toutes les tranches d’âge semblent profiter de l’embellie, en particulier les moins de 25 ans. L'amélioration est en revanche beaucoup moins notable pour les plus de 50 ans. Le chômage de longue durée recule lui aussi : moins 2.5% sur un an. Ce sont les plus fortes baisses trimestrielle et annuelle depuis la crise de 2008.

La baisse s’explique par les créations d’emplois qui ont été très dynamiques et supérieures à l’augmentation de la population active. On commence aussi sûrement à observer les premiers effets de la réforme de l’apprentissage et de la réforme de la formation. Des nuages pointent cependant toujours à l'horizon : depuis quelques mois, l'intérim - considéré comme un indicateur avancé du marché de l'emploi - est en baisse.

Les indicateurs sont en tout cas globalement positifs et la situation économique semble s'améliorer. Cela renforce l’objectif du gouvernement d’arriver à 7% de chômeurs d’ici la fin du quinquennat.