La France va faire 2 milliards d'euros d'économies grâce aux taux d'intérêt très bas

, modifié à
  • A
  • A
Les 2 milliards d'euros d'économies vont freiner l'augmentation de la dette française.
Les 2 milliards d'euros d'économies vont freiner l'augmentation de la dette française. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
En raison de la faiblesse actuelle des taux d'intérêt, la France va réaliser environ deux milliards d'euros d'économies en 2019, affirme le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin.

C'est une rentrée d'argent assez inattendue pour l'État. Selon les déclarations de Gérald Darmanin à France 3, la France va réaliser environ 2 milliards d'euros d'économies en 2019, en raison de la faiblesse actuelle des taux d'intérêt. Le média rappelle que la Cour des comptes prévoyait, en juin, 400 millions d'euros d'économies au travers de ce mécanisme.

Cette manne provient du fait que la France emprunte aujourd'hui de l'argent aux banques, sur les marchés obligataires, à des taux d'intérêt très faibles. Lorsqu'elle rembourse cet argent, plus tard, l'inflation (l'augmentation des prix) étant plus forte en pourcentage que les taux d'intérêt, elle se retrouve à rembourser aux banques une somme qui "vaut moins" que celle qu'elle a empruntée. C'est ce qu'on appelle les taux d'intérêt réels.

"On ne va pas emprunter davantage", tempère Darmanin

"On ne va pas emprunter davantage pour profiter de l'argent pas cher, car l'argent pas cher doit à un moment être remboursé", tempère le ministre de l'Action et des comptes publics. Si les taux d'intérêt des banques remontaient, en conséquence du relèvement des taux d'intérêt directeurs des banques centrales, la France ne pourrait plus compter sur ces économies, bienvenues à l'heure où la dette publique atteint quasiment 100% du Produit intérieur brut, la richesse nationale.