INFO EUROPE 1/JDD - Une PME française sur deux ne s'est pas préparée au Brexit

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le ministère de l'Economie a réalisé un sondage pour prendre la mesure du manque de préparation des sociétés françaises à l'approche du Brexit. Il dresse un bilan alarmant.

Le chiffre est fort : un dirigeant français sur deux n'a pas encore étudié l'impact du Brexit pour son entreprise, tandis qu'à peine une sur cinq a prévu des mesures, selon un sondage mené par le ministère de l'Économie et dévoilé par Europe 1 et le Journal du dimanche

Selon cet inquiétant constat dressé par l'enquête de la Direction générale des entreprises (DGE), menée auprès de près de 3.000 PME, même les entreprises qui travaillent directement avec la Grande-Bretagne ne sont pas toutes au point. Moins de sept entreprises sur dix qui ont une filiale en Grande-Bretagne disent avoir étudié l'impact du Brexit. 

Du côté de Bercy, on dénonce une forme d'attentisme et on s'inquiète de cette absence de préparation. "Je ne peux me satisfaire de ce que 54% des entreprises interrogées déclarent ne pas avoir examiné les conséquences d'un Brexit pour elles, leurs clients, et leurs fournisseurs", regrette Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, interrogée par le JDD

Les entreprises estiment être mal informées

Les entreprises interrogées estiment être mal informées, en particulier lors de ces dernières semaines, riches en rebondissements. Pour essayer de les aider et de les sensibiliser, l'État a mis en ligne un autodiagnostic, à retrouver sur le site brexit.gouv.fr. Mais à Bercy, on le dit sans détour : l'État ne peut pas se substituer au travail des entreprises.

Europe 1
Par Emmanuel Duteil, édité par Europe1.fr