Festival de Cannes, carnaval de Rio et fête à Versailles : les dépenses litigieuses de Carlos Ghosn

, modifié à
  • A
  • A
Carlos Ghosn a été libéré une deuxième fois sous caution jeudi.
Carlos Ghosn a été libéré une deuxième fois sous caution jeudi. © Behrouz MEHRI / AFP
Partagez sur :
Plusieurs médias révèlent les conclusions d'un audit mené par Renault-Nissan, qui pointe plusieurs dépenses suspectes engagées par l'ancien PDG et réglées par une holding appartenant aux deux constructeurs. 

C'est une nouvelle ombre jetée sur la gouvernance de Carlos Ghosn à la tête de Renault-Nissan. Alors que le procès de l'ex-PDG, qui devait s'ouvrir en septembre, pourrait ne pas se tenir avant 2020 selon plusieurs médias japonais, un audit mené par les deux groupes révèle l'existence de 10,9 millions d'euros de dépenses litigieuses réalisées par l'homme d'affaires, rapportent L'Express, Le Figaro, et L'Obs

Selon cet audit, menée à la demande de l'Alliance par le cabinet Mazars et sur le point de s'achever, ces dépenses s'étalant entre 2009 et 2018 auraient été réglées par la holding néerlandaise RNBV, chargée de faire la jonction entre les deux constructeurs.  

5 millions d'euros en jet privé

Si le chiffrage n'a pas encore été présenté à la défense de l'ancien patron, libéré cette semaine sous caution et toujours sous le coup de quatre inculpations, les chiffres ne manqueront pas de faire parler. Selon L'Express, l'audit révèle par exemple 210.000 euros de dépenses lors d'un voyage du couple Ghosn au carnaval de Rio 2018. Les auditeurs ont également découvert près de 5 millions d'euros de factures pour des voyages en jet privé. L'Obs rapporte de son côté que Carlos Ghosn aurait facturé à RNBV 1,716 millions d'euros pour des nuits d'hôtels lors du Festival de Cannes passées avec son épouse et des proches, entre 2015 et 2018. Le Figaro évoque lui des dons de 2 millions d'euros à destination d'établissements culturels libanais, ou encore d'1,2 millions d'euros à l'American School de Paris. 

Autre dépense litigieuse réglée par la holding néerlandaise, une somptueuse fête organisée en mars 2014 au château de Versailles, pour les quinze ans de l'Alliance Renault-Nissan. Alors que cette date correspondait également aux 60 ans de l'homme d'affaires, seulement trois membres du groupe étaient présents, la liste des invités comptant en revanche de nombreux proches de Carlos Ghosn. Coût total des réjouissances : 636.000 euros.