À quoi ressemblera le monde de l'entreprise dans 20 ans ?

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La France qui bouge s'intéresse mercredi à ce que pourrait être le monde professionnel dans une vingtaine d'années, en s'appuyant sur les avis d'acteurs du milieu de l'entreprise.
LA FRANCE BOUGE

Et si on voyageait dans le futur ? Dans La France bouge, Raphaëlle Duchemin a reçu mercredi sur Europe 1, plusieurs acteurs du monde de l'entreprise afin qu'ils livrent leur vision de ce que sera le monde professionnel dans une vingtaine d'années, en fonction de ce qu'ils constatent aujourd'hui. Voici leurs réponses.

Entendu sur europe1 :
La bataille du 21ème siècle sera la bataille des compétences

Alexandre Saubot, patron de Haulotte, constructeur d'engins de travaux publics : "Dans le monde d’aujourd’hui, c’est dans les entreprises que se construisent les solutions. (...) L’une des responsabilités du chef d’entreprise, c’est d’être capable de faire en sorte que la majorité, voire la totalité des collaborateurs apporte sa pierre à l’édifice. (...) Le problème dans une entreprise, ce n’est pas la solution, c’est de trouver la personne qui l’a et de la lui faire dire. (...) La bataille du 21ème siècle sera la bataille des compétences. (...) Il faut donner un avenir à chacun de nos concitoyens en fonction de ce qu’ils savent faire, de ce qu’ils ont envie de faire et je suis convaincu que le monde de demain est tout à fait capable de le faire."

" Pour être un citoyen dans une société numérique, il faut savoir ce que c'est que le code "

Frédéric Bardeau, fondateur de l'école Simplon qui forme au code : "Tous les citoyens doivent apprendre les bases du code ou ce que c’est que le code. Maintenant, il y a des cours de code du CP à la 5ème. Pour être un citoyen dans une société numérique, il faut savoir ce que c’est que le code, mais pas forcément être un développeur. C’est pareil pour les salariés. Il y’a des salariés qui doivent avoir une culture numérique et comprendre comment les algorithmes nous gouvernent. Après, il y a de plus en plus de métiers qui vont travailler avec des développeurs donc il faut comprendre leur logique."

 

>> De 12h30 à 14h, c’est la France bouge avec Raphaëlle Duchemin sur Europe 1. Retrouvez le replay de l’émission ici

" On est en train de redécouvrir la coopération "

Stéphane Veyer, fondateur de Coopaname, coopérative de travailleurs indépendants : "Ce que l’on voit vraiment se développer, c’est une recherche de la part de collectifs de se structurer de manière coopératives. On est en train de redécouvrir la coopération, cette bonne vieille formule de la coopération ouvrière, pour en faire d’autres choses. Ce que l’on voit arriver, ce sont des coursiers à vélo qui en ont marre de faire des courses pour certaines boîtes et qui veulent s’organiser sous forme de coopérative pour pouvoir se doter de leurs propres outils numériques et de leur propre entreprise, des personnes qui veulent créer des plateformes de cette manière-là, des bergers, des maraîchers… Absolument tous les métiers qui redécouvrent ces formes coopératives et qui essayent d’y investir un autre rapport à la propriété, un autre rapport au pouvoir à l’intérieur du travail."

Europe 1
Par Grégoire Duhourcau