Pollution : Total renvoyé en correctionnelle

  • A
  • A
Partagez sur :

Le groupe pétrolier Total va comparaître de mardi à jeudi devant le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) après le déversement accidentel en mars 2008 de 500 tonnes de fuel dont 180 ont pollué l'estuaire de la Loire.

Il est reproché à la société Total raffinage marketing, en tant que personne morale, le déversement de fioul-soute "dans les eaux souterraines superficielles ou de la mer", le rejet de cet hydrocarbure "nuisible pour le maintien ou la consommation de la faune ou de la flore" et l'"exploitation non conforme d'une installation classée autorisée". Le 16 mars 2008, une fuite de fuel était signalée par Total sur une canalisation de la raffinerie. Cette fuite a été détectée lors du ravitaillement d'un navire.

D'abord sous-évaluée la pollution se révèlera bien plus importante que prévu avec 500 tonnes de perdues, dont 180 tonnes se sont dispersées dans le milieu très fragile que constitue l'estuaire de la Loire.