Medef : contre le partage des profits par tiers

  • A
  • A
Partagez sur :

La présidente du Medef Laurence Parisot a estimé lundi que la règle de partage des profits par tiers - employeur, actionnaires et salariés - était "une vue de l'esprit" et a appelé à une réforme du financement de la protection sociale pour favoriser les salaires. "La règle d'un tiers, un tiers, un tiers est une vue de l'esprit", a déclaré sur RMC/BFM TV la patronne du Medef, alors que les négociations sur le partage des profits entre patronat et syndicats, préconisées par Nicolas Sarkozy début 2009, n'ont jamais eu lieu.

En pleine polémique sur les rémunérations des banquiers, le chef de l'Etat avait alors suggéré d'appliquer la règle des trois tiers: "un tiers des bénéfices aux salariés, un tiers aux actionnaires sous forme de dividendes et un tiers réinvestis dans l'entreprise pour financer son développement". Selon Laurence Parisot, "il y a des moments où il faut distribuer un tiers, d'autres deux tiers, des moments il ne faut pas distribuer du tout, chaque année ce sont des circonstances ou des enjeux différents".