Lévy (Publicis) : "j'ai pensé à renoncer à mon salaire"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Maurice Lévy, président du directoire de Publicis, a évoqué mardi matin la question de sa rémunération. Selon lui, celle-ci peut aujourd'hui varier de zéro à cinq millions d'euros, selon les performances de son entreprise. "L'an dernier, j'ai gagné 4,8 millions d'euros. C'est beaucoup, mais si vous regardez le développement de Publicis, l'augmentation de la valeur de l'entreprise, les actionnaires estiment que c'est mérité", a-t-il expliqué.

Ceux-ci ont en effet le dernier mot pour décider du salaire de leurs dirigeants : "Tout comme nous avions déjà anticipé sur la parité. nous avons décidé de soumettre aux actionnaires les systèmes de rémunération touchant les deux principaux dirigeant, la président du conseil de surveillance, et le président du directoire.'

Supprimer purement et simplement sa rémunération, Maurice Lévy avoue y avoir pensé, avant d'y renoncer. "Je me suis posé la question à deux ou trois reprises", raconte-t-il. "Finalement, ça ne s'est pas fait. D'abord parce qu'il y a un vieil adage qui dit que tout travail mérite salaire. Ensuite parce que je crois que je n'aurais pas été pris au sérieux".