La CGT salue la baisse du chômage en août mais reste prudente

  • A
  • A
Partagez sur :

La CGT a salué mercredi soir l'annonce d'une forte baisse du nombre des demandeurs d'emploi en août mais estimé qu'il fallait analyser ces chiffres "avec prudence". "Nous accueillons évidemment favorablement la baisse du chômage en août" mais "en même temps nous savons que le niveau du chômage reste extrêmement élevé", a affirmé à l'AFP Mohammed Oussedik, membre de la direction de la CGT. "Le mois d'août", souligne-t-il, "est la période où il y a beaucoup de radiations ou de non renouvellement des inscrits" sur les listes de Pôle emploi.

Par ailleurs, "les jeunes qui arrivent sur le marché du travail ne s'inscrivent pas au mois d'août mais plutôt à la rentrée", et enfin "les emplois aidés commencent à faire leurs effets", souligne-t-il. Selon lui, les indicateurs économiques montrent qu'on "est loin des niveaux de croissance qui permettent un effet d'inversement de la balance entre les créations et les destructions d'emplois", puisqu'il "faut une croissance de 1,6% à 1,7%" pour un tel inversement et "à fin 2013 on en sera très loin". "Il faut analyser ces chiffres en restant prudents, ce ne sont pas des résultats structurels mais plutôt conjoncturels", selon lui.