Gaz de Schiste : le "oui mais" de Montebourg

  • A
  • A
Partagez sur :

"Je suis favorable au gaz de schiste mais il faut tenir compte des dégâts que la fracturation hydraulique a faite aux États-Unis",  a fait savoir dimanche Arnaud Montebourg, invité du Grand rendez-vous Europe1- i>TELE - Le Parisien-Aujourd'hui en France."Essayons de trouver un équilibre. Les Allemands l'ont trouvé. Le président de la république à lancer des recherches technologiques", a ensuite développé le ministre du Redressement productif.Et de poursuivre : "nous importons 20% de notre consommation nationale de gaz, nous pourrions en produire plus".

>> À lire aussi :Montebourg défend le gaz de houille