Ces étudiants qui squattent des immeubles pour dormir

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Faute d’offre suffisante ou de loyer abordable, certains étudiants occupent des bâtiments vides, dans la crainte d’une expulsion.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr