"Bernd le pain", personnage culte des enfants allemands devenus adultes

  • A
  • A
Partagez sur :
Nous restons souvent très attachés aux personnages des dessins animés de notre enfance. En Allemagne, le héros des enfants devenus adultes n’est autre qu’une tranche de pain dépressive, "Bernd das Brot". "Bernd le pain", diffusé en continu la nuit sur la chaîne Kika, est désormais culte en Allemagne.

Une tranche de pain triste est le héros de toute une génération d’Allemands. C’est un article paru mardi dans Libération qui nous fait découvrir ce personnage culte d’un programme pour enfants allemand, "Bernd das Brot". "Bernd le pain" est tout carré, les bras trop court, l’air dépressif avec des cernes marqués sous les yeux, "des faux airs de François Fillon" selon Libération. Créé en 2000 pour une chaîne destinée aux enfants, "Bernd le pain" est devenu un personnage culte.

Un personnage pour enfants qui plaît encore aux adultes

Loin d’être conventionnelle, la tranche de pain revendique le droit d’être de mauvaise humeur. Les enfants devenus des adultes sont restés très attachés à cette tranche de pain qui parle et qui n’a envie de rien. Ses compagnons sont Chili le mouton et Briegel le buisson vert, qui a des fleurs roses plantées sur la tête.

Un chroniqueur du magazine Vice version allemande, explique que "Bernd le pain" a élevé des milliers de petits Allemands. Il y a 20 ans, il n’avait surtout rien à voir avec les autres programmes. "Il était un peu comme nous", dit ce journaliste. Le sarcastique "Bernd le pain" renvoyait l’image de ce qu’ils allaient tous devenir : des adultes dépressifs.

"Bernd le pain" connait depuis quelques temps un regain de popularité depuis que les épisodes s’enchaînent sur la chaîne de télévision Kika, à la fin des programmes classiques, de 21h à 6h du matin. Cela fait le bonheur des insomniaques, mais aussi celui des téléspectateurs sous l’emprise de certaines substances, dit Libération.

Europe 1
Par Ombline Roche, édité par Léa Beaudufe-Hamelin