Pudeur et serviettes menstruelles : Julien Clerc raconte son tube "Femmes, je vous aime"

  • A
  • A
julien clerc 1:52
Julien Clerc publie "Terrien", son nouvel album © Europe 1
Partagez sur :
Julien Clerc était jeudi l'invité de "Ça fait du bien" pour son nouvel album "Terrien". Le chanteur revient également sur plusieurs des succès qui en ont fait un grand nom de la chanson française. Il dévoile notamment l'histoire de "Femmes, je vous aime", une chanson qu'il ne voulait d'abord pas chanter.
INTERVIEW

"Je n'en connais pas de faciles, je n'en connais que de fragiles et difficiles"... L'hommage aux femmes de Julien Clerc dans Femmes, je vous aime, est devenu, au fil des années, un classique de la chanson française. L'artiste a pourtant failli ne jamais la chanter. Invité de Ça fait du bien jeudi pour son nouvel album Terrien, Julien Clerc raconte le destin surprenant de ce titre, qui a fini par lui échapper et qui est même devenu la bande son d'une publicité pour une marque de protections menstruelles.

Quand son parolier Jean-Loup Dabadie lui propose le texte, Julien Clerc le juge "trop frontal". "Je suis assez pudique et je ne disais jamais 'je t'aime' dans les chansons", se souvient le chanteur. "Et là, tout d'un coup. Jean-Loup Dabadie me faisait chanter 'Femmes, je vous aime'. Je me disais que c'était too much."

"La chanson a eu sa propre histoire, presque indépendante de moi"

Sans compter que sa compagne de l'époque n'apprécie que moyennement cette déclaration d'amour faite à l'ensemble de la gente féminine. "J'avais joué la chanson au piano à Miou-Miou. Elle m'avait regardé, et après un petit silence, elle m'avait répondu 'C'est femme, je t'aime'", relate aujourd'hui en souriant Julien Clerc.

Le chanteur part finalement enregistrer un nouvel album à Londres, pensant ne pas enregistrer ce titre. Mais le producteur, pourtant anglais et non-francophone, proteste. "Mais tu es fou ou quoi ? On va l'enregistrer tout de suite !", insiste-t-il auprès du chanteur.

Une pub pour tampons pour graver la légende 

"Au fur et à mesure des années, la chanson a eu sa propre histoire, presque indépendante de moi. Elle a été reprise dans les karaokés, etc.", observe Julien Clerc. Une vie indépendante qui mène la chanson jusqu'à figurer dans une publicité pour une marque de protections menstruelles. "Mais c'est un très beau film dirigé par Peter Lindberg !", précise l'artiste.

"Quand la marque était venue me trouver, j'ai demandé à voir le film d'abord". Après visionnage, Julien Clerc acceptera, construisant un peu plus, avec cette publicité culte, la légende de sa chanson.

Europe 1
Par Alexis Patri