"L'Amour flou", de Romane Bohringer et Philippe Rebbot, film le plus rentable de 2018

, modifié à
  • A
  • A
"L'Amour Flou", de Romane Bohringer et Philippe Rebbot, est le film le plus rentable de 2018, avec 437.000 euros de budget et près de 200.0000 entrées.
"L'Amour Flou", de Romane Bohringer et Philippe Rebbot, est le film le plus rentable de 2018, avec 437.000 euros de budget et près de 200.0000 entrées. © Copyright Rezo Films
Partagez sur :
Le film de Romane Bohringer et Philippe Rebbot "l'Amour flou", qui a coûté 437.000 euros et fait près de 200.000 entrées, est le film le plus rentable de 2018, selon le magazine professionnel "Le Film français". 

Alors que certains longs-métrages explosent le box-office sans parvenir à rembourser leurs faramineux coûts de productions, les films à petit budget sont souvent les plus rentables. Ainsi, en 2018, c'est L'Amour Flou, de Romane Bohringer et Philippe Rebbot, qui a remporté la mise dans l'Hexagone, selon le magazine professionnel Le Film français. Avec un budget modeste de 437.000 euros et 194.356 spectateurs au cinéma, la comédie s'offre en effet une rentabilité de 155%, alors que beaucoup d'autres attendent les sorties en DVD et VOD pour rentrer dans leurs frais. 

Deuxième place pour Les Tuche 3. Des films beaucoup plus coûteux peuvent toutefois tirer leur épingle du jeu. Les Tuches 3, d'Olivier Baroux, produit par Pathé et Eskwad, arrive ainsi en seconde position, avec un budget de 13 millions d'euros et 5,68 millions d'entrées, soit un taux de rentabilité de 151,4%. Sur la troisième marche du podium, Tout le monde debout, de Franck Dubosc (10 millions d'euros et 2,41 millions d'entrées), n'atteint pas la barre des 100%. Vient ensuite Le Grand Bain, de Gilles Lelouche, dont le prestigieux casting a fait grimper le budget (18,9 millions d'euros), mais qui a obtenu un franc succès en salle (4,25 millions de spectateurs). 

Contrairement à ce que laisse penser le classement 2018, la rentabilité n'est pas l'apanage des comédies. En 2017, c'est Lumière, l'aventure commence, qui avait créé la surprise, atteignant un score historique de 2.778%. Le documentaire, réalisé par Thierry Frémeaux à partir d'une centaine de films des frères Lumière déjà restaurés, n'avait coûté que 15.000 euros, et avait séduit 125.000 spectateurs. L'année précédente, Merci Patron!, de François Ruffin, avait remporté le gros lot, avec une rentabilité de... 1.052%.