Gérard Darmon : "J’aurais pu consacrer ma vie entière à la musique"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Chez Isabelle Morizet, le comédien pose un regard doux et nostalgique sur sa carrière, alors qu'en janvier dernier sortait "Le dictionnaire de (s)a vie".

INTERVIEW

Le 9 janvier était publié Le dictionnaire de ma vie de Gérard Darmon. Le regard d'un homme sur sa carrière d'acteur, mais aussi sur son enfance, ses amitiés et ses combats, notamment contre le racisme et l'antisémitisme. Chez Isabelle Morizet dimanche, Gérard Darmon raconte comment il se voit aujourd'hui en tant que comédien, et évoque cet autre art qui le fait tant rêver, la musique.

"On a tous peur du temps qui passe". Avec soixante films et plus d'une vingtaine de pièces de théâtre à son actif, Gérard Darmon, 71 ans, est conscient qu'il aborde aujourd'hui la fin de sa carrière. "Maintenant, on me propose des rôles de père, voire de grand-père", explique-t-il, "ce qu'il ne faut pas, c’est jouer des personnages qui ne sont plus de mon âge : des quadras ou des quinquas". Une situation qu'il accepte. "La meilleure façon de ne pas en souffrir", selon lui. "Quand on a une conscience de ce qu’est la vie et du temps qui nous est octroyé sur cette Terre, que l'on soit acteur, homme ou femme, on a tous peur du temps qui passe", précise le comédien.

"J’aime profondément Fernandel". Un projet, qu'il porte depuis plusieurs années, lui tient à cœur. Un film sur un géant du cinéma français : Fernandel. "Je l’aime profondément, c’est quelqu’un qui m’a donné envie de faire ce métier, j’y suis très sensible", confie Gérard Darmon au micro d'Europe 1. Pour l'instant, cette idée de long-métrage est en suspens, faute de trouver les financements nécessaires. "C’est très difficile, (…) il y a une espèce de frilosité", déplore l'intéressé. "Et puis il y a aussi un 'mood' en ce moment dans les comédies, il ne faut pas sortir d’un certain créneau. Ça va de Dany Boon à Alibi.com : c’est carré, c’est bien, c’est sociétal. Mais quand on a un truc un peu plus barré…", raconte l'acteur. Pour autant, Gérard Darmon garde espoir de mener cet hommage cinématographique à bien : "Je ne désespère pas de le faire".

"J'aurais dû être chef d’orchestre". Entre deux tournages, Gérard Darmon, avec sa voix grave reconnaissable entre toutes, s'est aussi essayé à la chanson. Le comédien a sorti trois albums, dont le dernier, On s'aime, date de 2008. "J’aurais pu consacrer ma vie entière à la musique et je me demande même si je n’aurais pas dû le faire", affirme-t-il. "Quand je suis fatigué, que je vais un peu mal, j’ai tendance à prendre tout à l’envers et je me dis que j’ai raté ma vie et que j’aurais dû être chef d’orchestre", lâche même Gérard Darmon, qui travaille actuellement sur son quatrième album. L'occasion de renouer, pendant un temps, avec cet art qu'il apprécie tant.

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau