Écrivain, comédien, dramaturge... Alexis Michalik a 36 ans et déjà plusieurs vies

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Alexis Michalik n'a que 36 ans mais cumule les savoir-faire. Invité dans l'émission L'équipée sauvage, le dramaturge, cinéaste, comédien et désormais écrivain présente son premier livre, Loin, nommé pour le prix Renaudot.
INTERVIEW

Intramuros, Le cercle des illusionnistes, Le porteur d'histoire, Edmond... En ce moment-même, quatre pièces signées Alexis Michalik sont jouées à Paris. Mais ça ne suffit pas à ce jeune prodige du théâtre français, âgé de 36 ans. Invité dans l'émission L'équipée sauvage, Alexis Michalik est venu mercredi présenter son premier roman, Loin, publié chez Albin Michel. Un pavé de 650 pages déjà en lice pour le prix Renaudot et le prix Renaudot des lycéens. 

"C’est l’histoire de trois jeunes qui n’osent pas sortir de leur zone de confort, surtout le héros, Antoine, qui a une peur panique de l’avion. Au fur et à mesure du roman, alors qu’il part à la recherche de son père à qui il en veut beaucoup d’être parti, il va devenir de plus en plus comme lui, prendre le goût du voyage et de l’aventure", résume Alexis Michalik.

Plus "entrepreneur" qu'artiste

Comme Alexandre Dumas, l'un de ses écrivains préférés, Alexis Michalik n'est pas seulement écrivain. Il est surtout connu pour son travail au théâtre. "Je cumule plusieurs autres métiers et je n'ai pas tout le temps et l'esprit libre pour écrire. J'ai donc écrit Loin pendant que je montais d'autres spectacles. Souvent, c'était quand j'étais en voyage, en tournage, par exemple", raconte le comédien, qui se voit "plus comme un entrepreneur que comme un artiste".

S'il aime se lancer de nouveaux défis, Alexis Michalik se fait parfois rattraper par la passion. Il y a quelques années, cette soif de création l'a conduit tout droit vers le burn-out. "C'est arrivé juste après mes premiers Molières (en 2014 ndlr). J’étais à moitié en tournage à moitié au festival d’Avignon. Un matin, je me suis réveillé, j’étais crevé et je ne pouvais plus rien faire. Je suis resté comme ça pendant des mois", se souvient Alexis Michalik. 

Alexis Michalik a donc "appris à prendre des vacances" pour pouvoir remonter au plus vite sur scène. Et, ce repos a porté ses fruits : Edmond, sa dernière pièce, qui raconte le parcours d'Edmond Rostand, a ensuite reçu cinq Molières.

Europe 1
Par Tiffany Fillon