Droits d'auteur : les héritiers de Prince font supprimer un hommage au chanteur

, modifié à
  • A
  • A
Les ayants droit du chanteur ont demandé à ce qu'une vidéo d'une reprise de "Purple Rain" par des fans soit retirée des réseaux sociaux.
Les ayants droit du chanteur ont demandé à ce qu'une vidéo d'une reprise de "Purple Rain" par des fans soit retirée des réseaux sociaux. © SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
Les ayants droit du chanteur ont demandé à ce qu'une vidéo d'une reprise de "Purple Rain" par des fans soit retirée des réseaux sociaux. 

Prince était connu pour protéger très agressivement ses droits d'auteur. Même après sa mort, il semblerait que ses ayants droit continuent de faire respecter sa volonté : ils ont demandé qu'une vidéo d'une reprise de Purple Rain par des fans soit retirée des réseaux sociaux.

Un photojournaliste du Star Tribune, journal local de Minneapolis, la ville de Prince, a publié sur Twitter une vidéo de fans chantant à l'unisson dans la rue Purple Rain, le tube de la légende américaine de la pop, le jour de son décès en 2016. La vidéo, qui avait été retweetée 13.500 fois, a disparu.

"Ce n'est pas correct". Le journaliste, Aaron Lavinsky, a expliqué que la maison de disque Universal Music, détentrice des droits d'auteur des chansons de Prince, lui a demandé de la supprimer. Universal a cité le DCMA, une loi controversée de 1998 qui est "un outil important pour les artistes qui doivent protéger leur propriété intellectuelle sur Internet", a remarqué Aaron Lavinsky sur Twitter.

"Mais qu'une grosse entreprise abuse du système pour faire retirer une vidéo tournée par le photographe d'un journal, ce n'est pas correct", a-t-il ajouté. 

Durant sa carrière, Prince avait notamment fait retirer les vidéos prises pendant ses concerts ou les reprises de ses chansons. Universal avait demandé en 2007 qu'une mère de famille supprime de YouTube une vidéo de 30 secondes de son enfant dansant sur le tube de Prince Let's Go Crazy. Cette vidéo est toujours disponible sur le site.