Dans "Thalasso", Michel Houellebecq "prend beaucoup de plaisir à se prêter au jeu"

  • A
  • A
Partagez sur :
L'écrivain, qui partage l'affiche du dernier film de Guillaume Nicloux avec Gérard Depardieu, n'en est pas à son coup d'essai. 
INTERVIEW

Le casting, impressionnant, est à l'affiche depuis mercredi : dans Thalasso, le dernier film de Guillaume Nicloux, Gérard Depardieu côtoie l'écrivain Michel Houellebecq. Un auteur à la présence rare, mais pas inédite : le romancier est aussi acteur. 

Deux courts métrages et une adaptation

Car Michel Houellebecq aime le cinéma. Il a suivi les cours de l’école Louis Lumière, réalisé deux courts métrages, et même tenté d’adapter, sans trop de succès, son roman La possibilité d’une île.

Mais là où l’écrivain étonne, c’est par son talent d’acteur. Il a joué dans Saint Amour, notamment, de Gustave Kervern et Benoit Delépine. Dans L’enlèvement de Michel Houellebecq, toujours de Guillaume Nicloux, il jouait son propre rôle avec sa nonchalance désabusée caractéristique.

Soumission, bientôt au cinéma ? 

Même principe dans Thalasso, où l'écrivain interprète son propre personnage. "Je peux vous assurer qu'il prend beaucoup de plaisir à se prêter au jeu de cette exploration filmique", assure le réalisateur auprès d'Europe 1, évoquant "cette petite cuisine interne qui nous permet d'être dans quelque chose de très vrai."  

Et l'écrivain et le réalisateur n'ont pas fini de collaborer : Guillaume Nicloux envisage d’adapter Soumission, le roman de Michel Houellebecq.

Europe 1
Par Nicolas Carreau, édité par Margaux Lannuzel