César 2019 : "Jusqu'à la garde", "Le grand bain", "En liberté"... Découvrez les nommés

, modifié à
  • A
  • A
Jusqu'à la garde crédit : KG_Productions / Allociné - 1280
Léa Drucker a été nommée pour le César de la meilleure actrice pour son rôle dans "Jusqu'à la garde" également nommé pour le César du meilleur film. © KG_Productions / Allociné
Partagez sur :

"Le grand bain" et "Jusqu'à la garde" sont en tête des nominations pour les César 2019, dont la cérémonie se tiendra le 22 février prochain. 

Le grand bain de Gilles Lellouche sur des cabossés de la vie s'adonnant à la natation synchronisée et Jusqu'à la garde, drame sur les violences conjugales avec Léa Drucker, mènent les nominations pour les César 2019, et sont chacun en lice pour dix prix.

Jusqu'à la garde de Xavier Legrand, Pupille de Jeann Herry, En Liberté! de Pierre Salvadori et Guy d'Alex Lutz sont également nommés dans cette catégorie reine pour la 44ème cérémonie des César, plus prestigieuses récompenses du cinéma français. Celle-ci sera retransmise en clair sur Canal+ et présidée par l'actrice franco-britannique Kristin Scott Thomas, avec le comédien et humoriste Kad Merad en maître de cérémonie. 

César du meilleur film. La douleur, réalisé par Emmanuel Finkiel, En liberté réalisé par Pierre Salvadori, Les Frères Sisters réalisé par Jacques Audiard, Le grand Bain réalisé par Gilles Lellouche, Guy réalisé par Alex Lutz, Jusqu'à la garde réalisé par Xavier Legrand et Pupille réalisé par Jeanne Herry.

César du meilleur acteur. Romain Duris dans Nos batailles, Vincent Lacoste dans Amanda, Denis Ménochet dans Jusqu'à la garde, Edouard Baer dans Mademoiselle de Joncquières, Gilles Lellouche dans Pupille, Alex Lutz dans Guy et Pio Marmaï dans En liberté !.

César de la meilleure actrice. Elodie Bouchez dans Pupille, Cécile de France dans Mademoiselle de Joncquières, Léa Drucker dans Jusqu'à la garde, Virginie Efira dans Un amour impossible, Adèle Haenel dans En liberté !, Sandrine Kiberlain dans Pupille et Mélanie Thierry dans La douleur

César du meilleur film étranger. 3 billboards, les panneaux de la vengeance réalisé par Martin McDonagh, Capharnaüm réalisé par Nadine Labaki, Cold War réalisé par Pawel Pawlikowski, Girl réalisé par Lukas Dhont, Hannah réalisé par Endrea Pallaoro, Nos batailles réalisé par Guillaume Senez et Une affaire de famille réalisé par Hirokazu Kore-Eda.

César du meilleur second rôle. Jean-Hugues Anglade dans Le grand bain, Damien Bonnard dans En liberté !, Clovis Cornillac dans Les Chatouilles, Philippe Katerine dans Le grand bain, Denis Podalydès dans Plaire, Aimer et Courir vite.

César du meilleur espoir féminin. Ophélie Bau dans Mektoub, my love : canto uno, Galatea Bellugi dans L'Apparition, Jehnny Beth dans Un amour impossible, Lily-Rose Depp dans L'homme infidèle, Kenza Fortas dans Shéhérazade.

César du meilleur espoir masculin. Anthony Bajon dans La prière, Thomas Gioria dans Jusqu'à la garde, William Lebghil dans Première année, Karim Leklou dans Le monde est à toi et Dylan Robert dans Shéhérazade.

César d'honneur. Robert Redford. 

Le lauréat du tout premier "César des lycéens" récompensant leur film préféré de l'année sera par ailleurs annoncé le 25 février. Il sera attribué par 2.000 élèves de terminale, qui devront choisir parmi les sept longs métrages nommés pour le César du meilleur film. 

Trois films Europe 1 distingués par des nominations.

Quinze des 117 nominations reviennent à des films Europe 1 : sept pour Pupille, réalisé par Jeanne Herry ; six pour Guy, réalisé par Alex Lutz et deux pour Un peuple et son roi, réalisé par Pierre Schoeller.