Buffy contre les vampires : une série "super-avangardiste"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
SERIELAND COULISSE - En 1997, Buffy contre les vampires et sa super héroïne "badass", incarnée par Sarah-Michelle Gellar, débarquent sur nos écrans. Des centaines de démons tués à coups de pioche plus tard, la série est devenue culte. Cette semaine, l'équipe de SERIELAND vous explique pourquoi.
PODCAST

Des vampires assoiffés de sang, des ados auxquels ont peu facilement s'identifier...mais pas seulement. Cette semaine, dans SERIELAND, Clémence Olivier vous emmène dans les coulisses d'une série culte et profondément avangardiste : Buffy contre les vampires. 

Les super héros, ça m'a toujours fasciné. Je rêvais de voler comme Superman, d'être aussi rapide que Flash, et plus récemment j'ai jalousé Eleven, qui, dans Stranger Things, était capable de déplacer les objets par la pensée… Mais il y a un super-héros de série que j'ai toujours mis au dessus des autres. C'est Buffy, de Buffy contre les vampires.

Buffy, c'est une américaine a priori ordinaire, une jolie blonde qui vient d'arriver au lycée. Dans un film d'horreur, c'est sûr, c'est elle qui se serait fait tuer en premier. Sauf que Buffy - qu'on a découvert sur nos écrans en 1997 - n'a rien de la fille naïve qu'il faut sauver. C'est une vraie nana "badass" et son super pouvoir : c'est de tuer les vampires !! 

Cette série, elle est à part. Elle ne fait pas que démonter le stéréotype de la jeune fille fragile, c'est aussi une fiction en avance sur son époque. Pourquoi ? Car elle est féministe et c'est aussi la 1ere série pour ados à mettre en scène une histoire d'amour sérieuse entre deux femmes, deux sorcières  : Willow et Tara.  

Un pari osé

A l'époque, mettre en scène un couple de femmes dans une série de network, c'est osé. Pour rappel, à la fin des années 1990, le mariage gay n'est encore légal nulle part et les couples lesbiens se font encore assez rares sur le petit écran. Il y a bien le couple formée par Carol et Susan dans Friends. Mais les personnages sont secondaires et l'épisode dans lequel elles échangent un baiser a été censuré dans plusieurs Etats américains.

Alors quand Joss Whedon, le créateur de Buffy, annonce aux producteurs qu'il veut mettre en scène une relation entre deux femmes, ces derniers sont réticents. Ils freinent des quatre fers. Whedon pourtant ne lâche rien. Il est patient. Et il attend d'avoir une base de fans solides pour faire plier la chaîne américaine, The WB. Ca sera en 1999, lors de la 4e saison. Les Américains découvrent alors l'histoire d'amour entre Willow la meilleure amie de Buffy et Tara la sorcière timide. 

Whedon suggère...et va plus loin

Mais dans cette saison, il ne montre rien, il suggère. Pas de baiser, aucun rapprochement physique, juste des allusions… Et puis Whedon va plus loin. Il offre un baiser aux deux protagonistes dans la saison 5 et une scène de sexe à Willow dans la saison 7.

On est alors en 2002. La série The L World, qui décrit la vie et les amours d'un groupe de femmes lesbiennes et bisexuelles, arrivera sur nos écrans peu de temps après.

Un regard féminin 

Mais c'est dans la façon dont il représente la relation entre les deux femmes que Joss Whedon est le plus transgressif. Comment ? En présentant la relation homosexuelle comme une relation tout ce qu'il y a de plus normale et même banale. Elle naît d'une amitié puis se transforme en relation plus profonde basée sur le respect mutuel, sur la confiance…

Autre fait notable. Le créateur choisit de se placer du point de vue de Tara et Willow pour représenter leur relation. C'est le point de vues de femmes. Ce n'est pas voyeuriste, encore moins pornographique. C'est pourtant trop souvent le cas quand on montre une relation entre deux femmes à l'écran.

Découvrez "SERIELAND", le podcast garanti sans spoil (ou presque)

Vous êtes féru.e.s de séries ? Vous ne savez plus quoi regarder ? Vous voulez tout savoir sur l’envers du décor ? Découvrez SERIELAND, le nouveau podcast d'Europe 1 Studio. Deux fois par semaine, Eva Roque et son équipe de sérivores vous emmènent dans le monde merveilleux des séries en compagnie d'invité.e.s de renom. 

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur Apple Podcasts, SoundCloud, Dailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici lemode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

Joss Whedon insiste sur ce point dans la saison 4. Dans un épisode, il donne à voir la relation entre Tara et Willow du point de vue d'Alex, l'un des membres du groupe d'amis de Buffy. Et l'on voit que la relation est totalement fantasmée. Les deux femmes sont habillées de façon hyper sexy et prennent des poses lascives, s'embrassent…   comme dans un film porno !

L'ouverture d'esprit, l'esprit transgressif de Buffy contre les vampires, c'est sûrement ce qui explique le succès de la série auprès des ados. Ils ont été nombreux à l'époque à se reconnaître dans les personnages ! Et c'est encore vrai aujourd'hui.

Europe 1
Par Clémence Olivier