J.K Rowling contre la sclérose en plaques

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

J.K. Rowling, auteur de la série de romans à succès consacrée à l'apprenti sorcier Harry Potter, a donné 10 millions de livres sterling, soit 12 millions d'euros, pour la création d'un centre de recherche sur la sclérose en plaques, maladie qui a tué sa mère. L'établissement sera rattaché à l'université d'Edimbourg, en Ecosse, où la proportion de personnes atteintes de sclérose en plaques est la plus importante au monde. J.K. Rowling, dont la fortune est estimée à 500 millions de livres, avait déjà contribué au financement d'un premier centre de recherche.