Ticket for Change

Ses articles

  • 14/03/2018 - 11:06 Alban de Crémiers : de la banque d’investissement à la start-up sociale

    Alors qu'il était sur le point d'intégrer une banque d’affaires, Alban de Crémiers a décidé de tout plaquer pour lancer sa start-up sociale, un service de télémédecine pour contrer la désertification médicale.

  • 08/03/2018 - 09:12 Economie sociale et solidaire : ces dix femmes qui feront demain

    A l'occasion de la Journée des femmes, Europe 1 et Ticket for Change vous proposent de découvrir dix femmes entrepreneuses. Certaines se sont lancées il y a plusieurs années, d’autres débutent, mais toutes s'engagent pour une économie sociale et solidaire.

  • 05/03/2018 - 10:00 Meet My Mama : permettre aux femmes migrantes et réfugiées de vivre de leur cuisine

    Youssef Oudhaman a créé Meet My Mama, une entreprise sociale qui détecte et valorise les talents culinaires de femmes issues des migrations ou réfugiées. À travers des rencontres culinaires et un service de traiteur, Meet My Mama leur donne le pouvoir de s’affirmer grâce à leur savoir-faire, et promeut une vision multiculturelle de notre société.

  • 01/03/2018 - 09:52 Une équipe en quête d’entrepreneuriat social et d’alimentation saine

    François, passionné de technologie, et Julie, férue d'agroalimentaire, ont lancé Yuka. Une application qui permet de scanner les produits alimentaires afin d’obtenir une information claire sur leur impact sur la santé et qui propose, si besoin, des alternatives plus saines.

  • 01/03/2018 - 09:23 Antoine, intrapreneur chez Les 2 Vaches, concilie business et sens

    Parce qu'il concilie business et sens, Antoine de Vaubernier est un salarié heureux. Le trentenaire est manager opérations chez Les 2 Vaches, un titre qui peut paraître flou mais qui dénote une démarche claire et exemplaire en ces temps où l’on a l'impression qu’on ne peut pas être heureux dans une grande entreprise.

  • 26/02/2018 - 11:40 Cette Française qui produit des savons éthiques made in Haïti

    Laure Bottinelli était en burn-out professionnel et personnel, lorsqu'elle a décidé, en mars 2015, de lancer Anacaona, son entreprise de recyclage de savon à Haïti.