France-Croatie : tatouage, judo et tournée des bars… Les paris insolites des Bleus en cas de victoire

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
En cas de victoire face à la Croatie, dimanche en finale de la Coupe du monde, les joueurs de l'équipe de France ont fait plusieurs promesses… Dont certaines un peu folles.

"Que seriez-vous prêts à faire si la France gagne la Coupe du monde ?" La question a été posée aux joueurs de l'équipe de France par les équipes de TF1. Dans un document diffusé samedi, à la veille de la finale de la Coupe du monde face à la Croatie (coup d'envoi à 17 heures), la chaîne a ressorti les réponses des Bleus en interview. Et certains engagements sont pour le moins originaux.

Teinture ou cheveux rasés. Dans la catégorie coiffure, il y a deux camps : ceux, comme Thomas Lemar, qui ont déjà promis de se faire une teinture. La couleur reste cependant à déterminer mais on ne saurait que conseiller au nouveau joueur de l'Atlético de Madrid un bleu-blanc-rouge forcément de rigueur. Et, de l'autre côté, ceux qui, comme Nabil Fekir et Olivier Giroud, se raseraient le crâne. Tout simplement.

Un tatouage pour Tolisso. En matière de style, Corentin Tolisso opterait lui pour un tatouage. En cas de succès, "je me tatoue la Coupe du monde. Peut-être sur le bras", a lâché le milieu du Bayern Munich.

Matuidi à bicyclette. Il y a quatre ans, Blaise Matuidi avait lancé le pari de relier Troyes depuis Paris en vélo. L'élimination des Bleus en quarts de finale contre l'Allemagne (1-0) l'en avait épargné. Cette année, "Blaisou" a cependant décidé de faire encore plus fou. En cas de succès, il voyagerait de Turin à Paris, toujours en vélo. Soit 776 kilomètres !

Lloris dans les bars. Hugo Lloris n'aurait pas à se déplacer autant. Le capitaine des Bleus a quant à lui répondu qu'il ferait "la tournée des bars dans le vieux Nice", sa ville natale.

Rami sur un tatami. Enfin, le volubile Adil Rami, toujours enclin aux plaisanteries, s'est lancé le défi… d'affronter Teddy Riner. Le double champion olympique et décuple champion du monde de judo a justement annoncé samedi qu'il ne disputera aucun combat cette année. Peut-être fera-t-il une exception pour le défenseur de l'OM ?

Avant de s’exécuter, les Bleus seraient bien inspirés de réussir leur vrai grand pari : celui de décrocher une deuxième étoile.