Coupe du monde 2018 : la France possède l'effectif le plus cher, selon une étude

, modifié à
  • A
  • A
La valeur de transfert estimée totale des joueurs français sélectionnés pour le Mondial s'élève à 1,41 milliard d'euros, dont 187 millions d'euros pour Mbappé.
La valeur de transfert estimée totale des joueurs français sélectionnés pour le Mondial s'élève à 1,41 milliard d'euros, dont 187 millions d'euros pour Mbappé. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Selon une étude de l'Observatoire du football CIES publiée lundi, les Bleus pèsent 1,41 milliard d'euros et devance l'Angleterre et le Brésil. 

Avec Kylian Mbappé en tête, la France possède l'effectif "potentiellement le plus cher" des équipes disputant le Mondial-2018 qui débute jeudi en Russie, révèle une étude suisse de l'Observatoire du football CIES publiée lundi.

187 millions d'euros rien que pour Mbappé. La valeur de transfert estimée totale des joueurs français sélectionnés pour le Mondial s'élève à 1,41 milliard d'euros, dont 187 millions d'euros pour Mbappé, selon une étude de l'institut basé à Neuchâtel. La France devance l'Angleterre (1,39 milliard d'euros) et le Brésil (1,27 milliard d'euros). Le joueur anglais présentant la plus forte valeur de transfert est l'attaquant de Tottenham, Karry Kane (201 millions d'euros) qui devance l'attaquant brésilien du Paris-SG, Neymar (196 millions d'euros). L'Espagne présente le 4e effectif le plus cher (965 millions d'euros), devant l'Argentine (925 millions d'euros, dont 184 millions d'euros pour Messi) et l'Allemagne (895 millions d'euros), championne du monde en titre.

Salah, une des valeurs de transfert les plus élevées. En queue de classement figurent l'Iran (40 millions d'euros), l'Arabie Saoudite (21 millions d'euros) et Panama (15 millions d'euros) qui possèdent très peu de joueurs jouant dans les grands championnats. Si l'Egypte n'arrive qu'au 17e rang (232 millions d'euros), juste derrière la Suisse (246 millions d'euros), son joueur vedette, l'attaquant de Liverpool Mohammed Salah, possède l'une des valeurs de transfert les plus élevées à 171 millions d'euros.

Des évaluations basées sur des algorythmes. Les évaluations du CIES font référence "au juste prix" que les acheteurs potentiels devraient payer pour recruter les joueurs. Cette valeur est établie en fonction d'un algorithme qui prend en compte les performances sportives tant des joueurs que de leur club.