UE : Wikipedia proteste contre la réforme du droit d'auteur

  • A
  • A
UE : Wikipedia proteste contre la réforme du droit d'auteur
Wikipedia a décidé de bloquer son accès à plusieurs pays, mercredi.@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Wikipedia s'oppose à la réforme du droit d'auteur, qui va restreindre l'accès au Web selon l'encyclopédie en ligne. Mercredi, le site était inaccessible dans trois pays.

Wikipedia n'était pas disponible dans au moins trois pays européens mercredi, en signe de protestation à la veille d'un vote crucial du Parlement européen sur la réforme du droit d'auteur qui rendrait les plateformes numériques légalement responsables pour le contenu mis en ligne par les utilisateurs.

Avertissements de protestation. En Espagne, en Italie et en Pologne, des avertissements de protestation sur le vote de jeudi apparaissaient chaque fois que l'encyclopédie collective en ligne, alimentée et modifiée par les utilisateurs, était consultée à la place des moteurs de recherche habituels.

"La directive menacerait la liberté en ligne et imposerait de nouveaux filtres, barrières et restrictions pour accéder au web", a expliqué Wikipedia Espagne dans son communiqué. "Si la directive était approuvée sous sa forme actuelle, des actions comme le partage d'informations sur les réseaux sociaux ou l'accès à des informations grâce à un moteur de recherche serait beaucoup plus compliqué sur internet", a affirmé le communiqué. Il a assuré que Wikipedia serait menacé et demandé à ses utilisateurs de joindre leur eurodéputé par téléphone.

Payer les éditeurs de presse pour du contenu ? La réforme du droit d'auteur est divisée en plusieurs chapitres, dont l'un est celui critiqué par Wikipedia. Une autre réforme obligerait les plateformes numériques comme Google et Facebook à payer pour la réutilisation en ligne du contenu produit par les éditeurs de presse et les créateurs, une initiative saluée par les agences de presse.

La Commission européenne a répondu que "Wikipedia et les autres encyclopédies en ligne n'entraient pas dans le champ d'application de la proposition de la Commission sur les droits d'auteur". Mais le patron de Wikipedia Jimmy Wales et l'eurodéputée des Verts Julia Reda, très mobilisée sur ce dossier, ont assuré que ce serait le cas.