Twitter a pris "des mesures" après la désactivation du compte de Trump

  • A
  • A
Twitter a pris "des mesures" après la désactivation du compte de Trump
Twitter veut que ses mesures de sécurité soient plus drastiques.@ JONATHAN ALCORN / AFP
Partagez sur :

Des "nouvelles mesures de protection" entrent en vigueur pour éviter qu'un tel événement ne se reproduise. Elles n'ont toutefois pas été dévoilées.

La réponse n'aura pas tardé. En plus d'une enquête interne, Twitter a annoncé vendredi "avoir mis en place des mesures de protection" après que l'un de ses employés a brièvement désactivé jeudi le compte du président américain Donald Trump, très actif sur le réseau. Ces mesures de prévention doivent "éviter que cela ne se reproduise. Nous ne pourrons pas rendre publics tous les détails de notre enquête interne ou les mises à jour de nos mesures de sécurité mais nous prenons cela sérieusement et nos équipes sont à pied d'oeuvre", indique le groupe sur son compte @TwitterGov.



"Mise à jour : nous avons intégré des mesures de sécurité visant à éviter que cela ne se reproduise. Nous ne sommes pas en mesure de partager les détails de notre enquête interne ou des précisions sur nos mesures de sécurité, mais nous prenons ça au sérieux et nos équipes s'occupent de ça."

Une coupure de 11 minutes. Vers 23 heures, jeudi soir, les visiteurs du compte @realDonaldTrump ont été accueillis par le message : "Désolé, cette page n'existe pas". La coupure a duré 11 minutes, selon Twitter. Dans un premier temps, le réseau social a indiqué sur son propre service que ce compte avait été "désactivé par inadvertance à cause d'une erreur humaine commise par un employé de Twitter". Avant de rectifier plus tard : cette manœuvre a été effectuée à dessein par un employé --non identifié-- pour son dernier jour de travail.

"Employé voyou". Le président n'a pas réagi à cette coupure intempestive pendant presque douze heures, tweetant néanmoins sur d'autres sujets dans l'intervalle, avant de tweeter vendredi matin : "Mon compte Twitter a été désactivé pendant 11 minutes par un employé voyou. Je pense que les nouvelles sont enfin en train de se répandre et d'avoir un impact". Cette anecdote a enflammé le réseau social, certains qualifiant l'employé de "héros", tandis que d'autres s'inquiétaient. Le compte personnel @realDonalTrump est le moyen de communication de prédilection du président américain et affiche plus de 41,7 millions d'abonnés. Il a aussi un compte officiel @Potus avec 20,9 millions d'abonnés mais qui est peu utilisé.



"Mon compte Twitter a été suspendu pendant 11 minutes par un employé voyou. Je pense que le mot doit être dit et avoir un impact."