Trois raisons de s’intéresser à VivaTech, le salon français de l’innovation

  • A
  • A
Trois raisons de s’intéresser à VivaTech, le salon français de l’innovation
VivaTech ouvrira ses portes jeudi.@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

La deuxième édition du salon VivaTechnology ouvre ses portes jeudi à Paris. Europe 1 fait le point sur les raisons de le suivre de près.

VivaTechnology, deuxième édition… Le monde français de l’innovation se donne rendez-vous à partir de jeudi à la Porte de Versailles, à Paris, pour le Salon français des technologies organisé par le groupe Les Echos et Publicis. A la veille de l’événement, Europe 1 fait le point sur l’intérêt ce rendez-vous français qui rêve de devenir incontournable sur la scène internationale.

De grands patrons de la tech présents. Eric Schmidt, le patron d’Alphabet (Google), John Collison, CEO de Stripe, une entreprise américaine qui fournit des solutions de paiement à de nombreuses start-up, le patron de Cisco ou la PDG d’Engie… Plusieurs patrons d’entreprises de la tech ou de grands groupes français seront présents sur le salon et participeront aux conférences organisées chaque jour. L’occasion pour eux de présenter leur vision de l’innovation, les start-up avec lesquelles ils travaillent ou la dernière pépite qu’ils ont découverte. Tout cela aura lieu sous le regard d’Emmanuel Macron et de plusieurs ministres, dont Elisabeth Borne, la ministre des Transports, qui ont prévu de faire le déplacement.

Un coup d’œil sur les tendances du moment. Près de 5.000 start-up seront présentes à VivaTechnology entre jeudi et samedi. Tous les domaines seront représentés : l’énergie, les transports, la publicité, le jeu vidéo, la sécurité, la maison connectée… En l’espace de deux ans, VivaTech est devenu le deuxième rendez-vous des start-up en Europe, après le Web Summit de Lisbonne qui a lieu tous les ans au mois de novembre. Grâce à la variété des sociétés présentes, l’événement parisien permettra donc d’avoir un bon aperçu des tendances dans le monde de l’innovation.

Essayer de nouvelles technologies. Durant trois jours, VivaTech permet aussi de découvrir pour la première fois et même d’essayer certaines innovations. Après la voiture autonome de Google l’an dernier, ce sont les futurs taxis flottant sur la Seine, les Sea Bubbles, qui seront exposées Porte de Versailles. Et pour ceux qui n’auraient toujours eu pas l’occasion de plonger dans le monde virtuel, plusieurs marques de casques de réalité virtuelle proposeront aussi aux visiteurs d’essayer leurs modèles et les dernières expériences disponibles. Car si les deux premiers jours sont réservés aux professionnels, la journée de samedi est consacrée au grand public.