"Timescope", une machine à remonter le temps place de la Bastille

  • A
  • A
Partagez sur :

Depuis quelques jours, une borne de réalité virtuelle inventée par deux amis permet aux touristes de voir la place de la Bastille comme en 1416 ou en 1789. 

INTERVIEW

"En 1416, place de la Bastille, vous êtes à l'extérieur de Paris, contrairement à aujourd'hui", raconte jeudi Adrien Sadaka, invité de Caroline Roux sur Europe 1. "On voit la Bastille, qui à l'époque est une fortification, et non pas une prison." Vous avez du mal à imaginer ce paysage depuis la place telle qu'elle est aujourd'hui ? Désormais, il est possible de se plonger dans le passé grâce à Timescope, une borne de réalité inaugurée il y a quelques jours.

Le projet a été imaginé par Adrien Sadaka et Basile Ségalen, après un voyage à Pompéi, en 2010. "C'était un peu frustrant, face à cette horde de touristes, on n'arrivait pas à se projeter dans ce qu'était le lieu à l'époque", explique le premier. Avec l'apparition des casques de réalité virtuelle, en 2013, les deux compères ont trouvé la technologie correspondant à leur projet. Pour deux euros, les visiteurs peuvent désormais voir la place comme en 1416 ou en 1789, pendant une minute, à 360 degrés. 



Ce dispositif trouve son utilité dans un lieu chargé d'histoire. "Place de la Bastille, il y a encore des touristes qui demandent aux commerçants où est le château", explique Adrien Sanaka. "On répond à un besoin très basique et universel, celui de se projeter dans le passé." A l'avenir, ce type de borne pourrait également permettre de voir le futur et d'imaginer certains projets de réaménagement, assure le créateur de Timescope