Paris : un "hackathon" en janvier pour améliorer la sécurité

  • A
  • A
Paris : un "hackathon" en janvier pour améliorer la sécurité
@ JOE RAEDLE/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
Partagez sur :

Facebook, Twitter ainsi que de nombreuses start-up participeront à ce "marathon informatique" décidé après les attentats du 13 novembre dernier. 

La mairie de Paris organisera en janvier un "hackathon" où les participants dont Facebook, Twitter, les autorités ou des start-up, plancheront sur les moyens technologiques de prévenir ou alerter des crises.

Décidé après les attentats. Ce "hackathon", un événement informatique type marathon, décidé dans la foulée des attentats du 13 novembre, aura lieu le 15, 16 et 17 janvier.

Devise. Il a été baptisé du nom de "Nec Mergitur", extrait de la devise de Paris "Fluctuat Nec Mergitur" ("Il subit l'assaut des vagues mais il ne coule pas") reprise dans de nombreuses manifestations de solidarité avec la capitale.

À la pêche aux "idées nouvelles". Plusieurs centaines de personnes de la communauté de l'innovation, réseaux sociaux et start-up devraient ainsi se réunir au côté de la société civile, autorités, associations, grandes entreprises, "pour trouver des idées nouvelles sur la prévention, le signalement et la gestion de crise". Des noms comme Facebook, Twitter, Google ou Amazon notamment ont déjà répondu présents.