Nokia rachète la start-up française Withings pour 170 millions d'euros

  • A
  • A
Nokia rachète la start-up française Withings pour 170 millions d'euros
@ AFP
Partagez sur :

Le leader français des objets connectés sera rattaché à Nokia Technologies. Sa branche santé connectée sera dirigée par l'actuel patron de Withings.

C'est l'une des pépites de la French Tech. La start-up française spécialisée dans les objets connectés et la santé connectée Withings, a annoncé mardi matin son rachat par le Finlandais Nokia pour "accélérer dans la santé digitale". L'entreprise explique "qu'en rejoignant Nokia, Withings renforcera considérablement sa position dans un marché mondial de la santé connectée en forte croissance". Nokia annonce de son côté que ce rachat se fera pour un montant de 170 millions d'euros.

Rachat effectif au 3ème trimestre. Balances connectées, thermomètres intelligents, podomètres, outil de suivi du sommeil et même baby-phone, Withings est présent sur la majorité des secteurs de la santé connectée. Fondée en 2008 par Cédric Hutchings et Eric Carrel, la start-up compte aujourd’hui un peu plus 200 salariés à Paris et dans ses différents bureaux. Le rachat qui devrait être bouclé au troisième trimestre de l'année rattachera Withings à la branche d’activités Nokia Technologies. Cédric Hutchings, actuel CEO de la start-up, prendra la direction de la nouvelle entité santé digitale de Nokia.

"Se placer en tête de la prochaine vague d'innovations". Pour le Finlandais Nokia, qui s'était recentré sur les activités de réseau en rachetant le français Alcatel-Lucent en 2015, cette acquisition signe un retour dans le monde de la mobilité. Le groupe explique en effet vouloir, "en associant les produits primés et les salariés talentueux de Withings à l’expertise et aux innovations mondialement reconnues de Nokia Technologies, se placer en tête de la prochaine vague d’innovations en matière de santé numérique".