Netflix quitte la France, direction les Pays-Bas

  • A
  • A
Netflix quitte la France, direction les Pays-Bas
Le patron de Netflix, Reed Hastings.@ ROBYN BECK / AFP
Partagez sur :

AUDIOVISUEL - Le service de vidéos par abonnements ferme ses bureaux à Paris. Il va gérer ses activités françaises depuis les Pays-Bas.

Netflix et la France c'est déjà de l'histoire ancienne. Tout juste deux ans après son lancement en France, le géant de la VOD a décidé de fermer ses bureaux parisiens pour se rabattre sur le Luxembourg, d'après L'Express... Le service, lui, reste bien sûr accessible aux internautes. En cause, les nombreuses contraintes imposées par la loi française.

Des activités gérées depuis les Pays-Bas.Et si Netflix compte bien continuer à enrichir son offre de films et de séries pour ses abonnés français, il le fera désormais depuis son siège européen, aux Pays-Bas. Un choix qui permettra aux services d'échapper à certaines contraintes. Outre les impôts - Netflix France a payé 600.000 euros d'impôts sur les sociétés -, les obligations concernant la contribution à la création pourraient expliquer ce déménagement. En s'installant en France, le service de VOD par abonnement était en effet obligé de contribuer au fonds d’aide à la création administré par le CNC et de respecter les règles de diversité culturelle imposées par le CSA.

Une nouvelle directive européenne. En s’installant aux Pays-Bas, Netflix pourra en théorie échapper à ses règles. Du moins à court terme. Mais, la situation devrait évoluer dans les mois à venir, avec la mise en place d'une nouvelle directive européenne. Cette nouvelle directive sur les services de médias audiovisuels, en cours d'examen, impose notamment une harmonisation des règles de diversité culturelle. Les services seraient aussi obligés de proposer au moins 20% de contenus européens.