Microsoft annonce un vaste plan de licenciements dans le mobile

  • A
  • A
Microsoft annonce un vaste plan de licenciements dans le mobile
Microsoft va supprimer 1.850 postes dans sa division mobile.@ AFP
Partagez sur :

Microsoft a annoncé un plan de licenciements dans sa filiale mobile concernant 1.850 postes. L'avenir de la gamme de smartphones Lumia est en jeu.

C'est un aveu d'échec pour Microsoft. Le rachat, fin 2013, de Nokia par Microsoft pour un peu plus de 5 milliards de dollars (4,5 milliards d'euros) est un fiasco. Décidé par l'ancien patron de Microsoft, Steve Ballmer, ce rachat devait permettre à Microsoft de construire des smartphones portes-étendard pour son système d'exploitation mobile, Windows Phone. Un peu plus de deux ans plus tard, le nouveau patron de l'entreprise, Satya Nadella, a décidé de stopper l'hémorragie.

1.850 licenciements dans le monde. Mercredi, l'entreprise a en effet annoncé le licenciement de 1.850 salariés dans sa division mobile. La grande majorité des postes supprimés (1.350), le seront en Finlande, au siège historique de Nokia. Les 500 postes supplémentaires concerne le reste du monde sans que la répartition exacte ne soit connue. Microsoft avait déjà multiplié les licenciements au sein des anciennes équipes de Nokia depuis son rachat. À l'été 2014, 7.800 postes - sur les 18.000 que compte la filiale mobile - avaient déjà été supprimés dans l'objectif de rentabiliser la production et de diminuer les pertes.

Les smartphones Lumia menacés. Pour les syndicats de l'entreprise, une telle vague de licenciements va conduire à l'arrêt de la gamme Lumia. Héritée de Nokia, cette gamme rebaptisée Microsoft Lumia en 2014 comprend les smartphones haut de gamme sous Windows 10 de Microsoft, la vitrine de l'entreprise dans le mobile. Un délégué du personnel de Microsoft Mobile contactée par l'AFP, Kalle Kiili, annonce clairement que Microsoft "ne fabriquera plus d'appareils, du moins pour le moment. Il fera des logiciels".

Microsoft entretient le flou. De son côté, Microsoft ne souhaite ni démentir, ni confirmer l'arrêt de sa production de smartphones. Pourtant, depuis quelques mois, le rythme des sorties de smartphones avait déjà ralenti et les deux derniers mobile de l'entreprise, sortis en novembre 2015 et février 2016, n'auraient pas, selon les analystes, rencontrés le succès espéré par Microsoft. Dans les mois à venir, Microsoft devrait donc stopper sa gamme Lumia. Mais une nouvelle gamme de mobile pourrait émerger en remplacement.

Un Surface Phone ? L'entreprise pourrait en effet présenter un Surface Phone. La gamme Surface se compose déjà d'une tablette et d'un ordinateur entièrement construits par Microsoft. Le responsable de la division "devices" chez Microsoft avait d'ailleurs évoqué la possibilité du lancement d'un mobile il y a quelques mois, lors de la présentation du Surface Book.