GoPro s'enfonce dans la crise

  • A
  • A
GoPro s'enfonce dans la crise
L'entreprise peine à rebondir depuis un an.@ JOSH EDELSON / AFP
Partagez sur :

L'entreprise américaine spécialiste des caméras d’action a annoncé jeudi de mauvais résultats financiers.

L'avenir s’assombrit encore un peu plus pour GoPro... Le fabricant de caméra d’actions qui enchaîne les mauvais résultats depuis un an, a de nouveau déçu jeudi soir avec la présentation de ses résultats du troisième trimestre de l'année. Et les perspectives pour la fin 2016 ne sont guère meilleures, malgré l'arrivée de nouveaux produits.

Tous les indicateurs dans le rouge. Entre juillet et septembre, une saison traditionnellement favorable à l'achat de caméras d'action, GoPro a livré seulement 1,02 million de produits. Un chiffre inférieur aux prévisions des analystes qui attendaient de l'entreprise qu'elle écoule 1,11 million d'unités de ses produits. Le chiffre d'affaires de l'entreprise est lui aussi bien en dessous des attentes. Sur les trois mois de l'été, la société a gagné 240,6 millions de dollars (environ 215 millions d'euros). A la même période en 2015, son chiffre d'affaires était presque deux fois supérieur à 400,3 millions de dollars. C'est le quatrième consécutif de baisse de son chiffre d'affaires pour le spécialiste des caméras d'action.

De mauvaises perspectives. Et malgré l'annonce de nouveaux produits mi-septembre, dont un très attendu drone et une nouvelle version de sa caméra GoPro Hero, les perspectives pour la fin de l'année ne sont pas bonnes. GoPro a en effet rencontré des problèmes de production concernant ces deux produits lors du dernier trimestre. Et si l'entreprise assure qu'ils sont résolus, ils devraient encore impacter le trimestre en cours, tout aussi important, avec les ventes de Noël. Face à ces nombreux problèmes, l'entreprise ne sera pas rentable cette année. Autant de données qui ont fait plonger l'action du constructeur à Wall Street. Elle perdait près de 20% vendredi.

Une concurrence accrue. Depuis un an, GoPro peine à rebondir et multiplie les résultats décevants. L'entreprise avait même été obligée de supprimer 7% de ses effectifs en début d'année soit environ une centaine de postes. Malgré cela, la concurrence accrue des fabricants chinois qui proposent le même type de caméra à des prix beaucoup plus bas et le retard pris par GoPro dans le développement de son drone ne lui ont pas permis de retrouver le chemin des bénéfices. L'entreprise se veut cependant rassurante et promet une "croissance à deux chiffres" pour 2017.