Facebook va permettre aux utilisateurs d'activer le Safety Check

  • A
  • A
Facebook va permettre aux utilisateurs d'activer le Safety Check
Facebook va modifier les règles de mise en place du Safety Check.
Partagez sur :

Les utilisateurs pourront aussi demander directement à leurs amis s'ils sont en sécurité.

C'est un changement majeur dans le mode de déclenchement du système de signalement de sécurité de Facebook... Le réseau social le plus utilisé du monde va désormais permettre à ses membres d'activer par eux-mêmes le Safety Check. Jusqu'à présent, seul Facebook pouvait activer la procédure.

Décision des utilisateurs.Activé en France lors des attentats de Paris et de Nice, le Safety Check permet à toutes les personnes présentes dans la zone géographique concernée de se déclarer "en sécurité". Mais désormais, pour l'activer, les utilisateurs du réseau social pourront d'eux-mêmes signaler un danger, qu'il s'agisse d'un tremblement de terre ou d'un attentat. Facebook pourra aussi continuer à l'activer de lui-même.

Demander à un ami s'il est en sécurité. Le changement ne s'arrête cependant pas là. Alors que tous les utilisateurs présents dans la zone géographique concernée recevaient jusqu'à présent une notification lors de l'activation du Safety Check, chaque ami pourra demander à ses connexions de signifier qu'elles sont en sécurité. Des nouveautés qui doivent, selon Facebook, "donner les moyens à notre communauté de faire plus de bien dans le monde et de les aider à rester en sécurité".

Répondre aux critiques. Un tel changement vise aussi à répondre à certaines polémiques. Après les attentats du 13-Novembre, lors desquels la fonctionnalité avait été activée, les internautes avaient reproché à l'entreprise de Mark Zuckerberg de ne pas avoir mis en place le service dès la veille, pour les attentats de Beyrouth.