Enceintes intelligentes Echo : le plan (pas si bête) d'Amazon

  • A
  • A
Enceintes intelligentes Echo : le plan (pas si bête) d'Amazon
Amazon a annoncé de nouvelles enceintes Echo.@ DR
Partagez sur :

Amazon a annoncé mercredi plusieurs nouvelles enceintes intelligentes. La firme de Jeff Bezos veut garder la main avant la sortie de HomePod d'Apple et d'une nouvelle enceinte Google.

Amazon accélère sur le dossier des assistants intelligents. Le géant du e-commerce, leader sur le marché des enceintes connectées intégrant ces assistants, a annoncé mercredi plusieurs nouveaux modèles d'enceintes Echo, ainsi qu'un réveil intelligent. Et pour le groupe, les enjeux sont importants. Il doit réussir à conserver son avance alors que de nouveaux concurrents sont attendus sur ce marché dans les semaines à venir.

Des enceintes plus abordables et performantes

Pour y arriver, Amazon va d'abord miser sur la nouvelle version de son enceinte intelligente Echo. Plus compacte, elle intègre l'assistant intelligent Alexa et peut répondre aux questions des utilisateurs simplement grâce à la voix. Elle sera commercialisée à partir de 99 dollars (environ 85 euros), contre 199 dollars précédemment. Pour séduire les ménages américains, Amazon propose aussi une offre adaptée à ceux qui souhaiteraient acheter des enceintes pour plusieurs pièces de la maison. Un pack de trois est en effet disponible pour 245 dollars (environ 210 euros). En plus de cela, ce nouveau modèle est aussi disponible dans plusieurs finitions (bois, métal, tissu...) afin de s'intégrer dans tous les intérieurs.

La firme de Jeff Bezos complète son offre avec un modèle plus puissant, l'Echo Plus, qui garde la même taille que le modèle original annoncé en 2014, mais offre en plus une interface de contrôle des objets connectés de la maison. Cette dernière, compatible avec une centaine d'objets, est livrée avec une ampoule connectée Philips Hue. L'objectif étant, pour Amazon, de devenir le centre de contrôle de la maison. Enfin, Amazon conserve un modèle plus abordable, l'Echo Dot - vendue 49 dollars - et un modèle haut de gamme avec un écran tactile, l'Echo Show.

Un réveil pour ne pas perdre la main

Pour ne pas se laisser dépasser, Amazon va aussi proposer un produit d'un nouveau genre : un réveil connecté, intégrant lui aussi l'assistant intelligent Alexa. Ce dernier, doté d'un écran tactile rond de 2,5 pouces, peut passer des appels vidéo grâce à la petite caméra intégrée. Les haut-parleurs intégrés permettent d'écouter de la musique via les différents services de streaming du marché (Prime Music d'Amazon, mais aussi Spotify ou Pandora. Et ce réveil peut aussi être relié à des enceintes externes grâce à un câble jack ou au Bluetooth.

Echo_Spot_IMAGE

Comme les autres produits de la gamme Echo il est également capable de répondre aux questions posées par son utilisateur. Et sa sortie, en décembre aux Etats-Unis, marquera une nouvelle étape dans le développement d'Amazon qui pourra se targuer d'avoir trouvé une place dans la chambre, une pièce où les objets connectés sont généralement peu présents.

Google et Apple en embuscade

Si Amazon investit autant dans le secteur des enceintes intelligentes, c'est que le marché est de plus en plus important. Surtout, une fois l'enceinte d'un constructeur installée au cœur d'un foyer, celle-ci devient un véritable point d'entrée dans l’écosystème de cette entreprise. Tandis que les enceintes Home de Google mettent en avant Google Maps et YouTube, une enceinte Amazon Echo permettra par exemple de commander sur Amazon. Et dans les mois à venir la concurrence va s'intensifier dans le domaine. Google, qui propose déjà une enceinte Home, doit présenter le 4 octobre une nouvelle version plus abordable. Cette Google Home mini serait commercialisée pour 49 euros et permettrait donc à Google de s'adresser à un public plus large.

homepod-white-shelf

Apple, de son côté, prépare l'arrivée de son enceinte intelligente, HomePod, pour la fin de l'année. La marque à la pomme doit d'ailleurs encore préciser ses fonctionnalités détaillées de son produit avant sa sortie aux Etats-Unis, prévue en décembre. Mais HomePod peut d'ores et déjà compter sur l’écosystème important d'Apple. Les utilisateurs de l'enceinte auront en effet accès à Siri, l'assistant intelligent d'Apple ou encore au service de streaming maison Apple Music et plus généralement à toutes les fonctions imaginées par les développeurs qui proposent déjà des applications sur iPhone et iPad.