Ecrans, stocks, livraisons... Google face à de multiples problèmes avec ses Pixel 2

  • A
  • A
Ecrans, stocks, livraisons... Google face à de multiples problèmes avec ses Pixel 2
Google a présenté les Pixel 2 début octobre.@ DR
Partagez sur :

Google lance actuellement ses nouveaux smartphones, les Pixel 2 et Pixel 2 XL, mais mais la marque fait face à de nombreux problèmes techniques.

Tout ne se passe tout à fait comme prévu pour Google... La firme de Mountain View qui lance actuellement la commercialisation de ses nouveaux smartphones, les Google Pixel 2 et Google Pixel 2 XL doit faire face à plusieurs défauts techniques et à des retards de livraison. Des problèmes qui se répètent et qui pourraient finir par abîmer l'image du "constructeur de smartphone Google". La marque a dû annoncer publiquement l'ouverture d'une enquête.

Plusieurs problèmes sur l'écran

Après quelques jours passés avec leurs nouveaux Pixel 2 XL, plusieurs utilisateurs ont en effet du faire face à un problème pour le moins embêtant... un bug de l'écran qui faisait apparaître plusieurs pixels grillés, un "screen burn-in" comme est appelé ce bug chez les constructeurs de smartphones. Résultat, près d'un tiers de la surface de l'écran du modèle de test reçu par le blog spécialisé Android Central était inutilisable. Or, si un tel problème peut parfois survenir après plusieurs années d'utilisations, rien ne peut justifier son apparition en moins de deux semaines.



Face à ce problème, Google a publiquement réagi par le biais d'un communiqué envoyé à l'agence de presse Reuters. "Nous prenons très au sérieux toute information relative à un problème et nos ingénieurs enquêtent très rapidement", a expliqué Mario Queiroz, vice-président de Google en charge des Pixel. "Nous en dirons plus dès que nous aurons des données pertinentes", a-t-il promis.

Mais les bugs liés à l'écran ne se limitent pas à ces pixels brûlés. Bien que nettement moins gênant, plusieurs utilisateurs ont noté des problèmes sur les couleurs des écrans. Les dalles OLED utilisées par Google sur le grand modèle, le Pixel 2 XL, auraient une fâcheuse tendance à tirer sur le bleu. Plus embêtant, alors que Google a largement mis en avant lors de sa conférence les couleurs naturels de son écran, pour le très respecté site spécialisé The Verge, le résultat est loin du compte. "Nous avons passé du temps à regarder les mêmes images sur sur les Pixel 2, Pixel 2 XL ainsi que sur l'iPhone 8 Plus, le Galaxy Note 8 et le premier Pixel. Quand nous regardons les téléphones côte à côte, il est indéniable que le Galaxy Note à les couleurs les plus saturées, l'iPhone 8 les couleurs les plus naturels et le Pixel 2 XL les couleurs les plus ternes", écrit le site américain.

Des livraisons décalées d'un mois

Google doit aussi faire face à des problèmes de stock et de production. Alors que les stocks de Pixel, vraisemblablement très limités, ont été écoulé très rapidement, et sont désormais en rupture, la firme a repoussé plusieurs livraisons. Google a envoyé au cours du week-end un message aux personnes ayant commandé un Pixel 2 afin de les prévenir que la livraison serait décalée d'un mois, à fin novembre. Pour s'excuser, Google a décidé d'offrir à ses acheteurs une coque de protection d'une valeur de 40 euros, mais cela n'a pas empêché les acheteurs en question de faire part de leur énervement  sur les forums du site Reddit ou sur les réseaux sociaux.

Enfin, dernier problème, Google a du s'excuser auprès des clients ayant achetés un Pixel auprès d'un revendeur Verizon qui, à cause d'une "erreur", a facturé les smartphones trente euros de plus que leur prix normal.

Autant de problèmes qui viennent entacher le lancement des Pixel 2 et Pixel 2 XL d'autant qu'il ne s'agit pas d'une première pour Google. L'an dernier, lors du lancement de la première génération de Pixel, Google avait déjà dû faire face à des problèmes de gestion des stocks, mais aussi à des problèmes avec les haut-parleurs de ses smartphones et sur le SAV. Des erreurs qui pouvaient s'expliquer par les débuts de Google dans le domaine, mais désormais, un an plus tard, la marque ne bénéficie plus de cette "excuse" et ces problèmes pourraient entacher à plus long terme l'image de la gamme Pixel.