Bientôt cinq nouveaux boutons "Reactions" sur Facebook

  • A
  • A
Bientôt cinq nouveaux boutons "Reactions" sur Facebook
Capture d'écran d'une vidéo de démonstration de Facebook.
Partagez sur :

EUROPE 1 AIME ÇA - Vous aurez bientôt cinq nouvelles façons de réagir à une publication Facebook.

Il s’agit sans doute de l'un des plus grands changements sur Facebook depuis sa création, en 2004.

L'annonce avait été été faite il y a quelques mois, mais cette fois, c’est sûr, de nouvelles "émotions" vont voir le jour sur votre fil d'actualités.

Appelés "Facebook Reactions", ces nouveaux "émojis", déjà testés au Japon, en Espagne, ou encore aux Philippines, viendront s’ajouter au traditionnel "J’aime" utilisé par plus d’un milliard et demi d’utilisateurs à travers le monde. Objectif : leur permettre de nuancer d'avantage leurs réactions pendant leur navigation sur le réseau social.

"Joie,  surprise, tristesse, colère, cœur"

Today we’re launching a pilot test of Reactions — a more expressive Like button. As you can see, it’s not a “dislike” button, though we hope it addresses the spirit of this request more broadly. We studied which comments and reactions are most commonly and universally expressed across Facebook, then worked to design an experience around them that was elegant and fun. Starting today Ireland and Spain can start loving, wow-ing, or expressing sympathy to posts on Facebook by hovering or long-pressing the Like button wherever they see it. We’ll use the feedback from this to improve the feature and hope to roll it out to everyone soon.

Posted by Chris Cox on Thursday, October 8, 2015


Un peu comme dans Vice Versa, où les émotions se bousculent dans la tête d’une petite fille, c’est cette fois dans votre flux de publications Facebook que vous pourrez opter pour l’une ou l’autre des émoticônes. Depuis l’application mobile, il vous faudra presser le bouton "J’aime" de manière prolongée pour voir apparaître les nouvelles options (cf. vidéo ci-dessus). En revanche, on ignore encore comment seront proposées les réactions sur le site web Facebook.com, rapporte le Los Angeles Times.


Toujours pas de bouton "je n’aime pas", ni de bouton "Yay"

600

 

Initialement prévu et testé, le bouton "Yay" (voir ci-dessus) ne verrait finalement pas le jour, Facebook estimant qu’il n’est pas "universellement compris" par les utilisateurs. Longtemps attendu, le bouton "dislike" ("Je n’aime pas" ndlr.) semble quant à lui définitivement enterré, même si les utilisateurs pourront se reporter sur l’option "en colère" pour montrer leur désapprobation sur Facebook.

  

Tous les moments ne sont pas de bons moments. Mark Zuckerberg (septembre 2015)

 

Au-delà d’étendre le panel des émotions proposées à ses utilisateurs, ces nouveaux boutons auront également un autre intérêt, économique celui-là, pour la firme de Menlo Park. En effet, cette nouvelle palette d’émotions plus nuancée, permettra à n'en pas douter d'affiner les options de ciblage publicitaires déjà offertes aux annonceurs.

Et vous, allez-vous utiliser ces nouvelles fonctionnalités ? Dites-le nous dans les commentaires ou sur notre page Facebook en cliquant ICI.