Apple Music : c'est parti pour le service de streaming musical

  • A
  • A
Apple Music : c'est parti pour le service de streaming musical
@ JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La firme de Cupertino a annoncé mardi le lancement de son service payant de musique en ligne, concurrent direct de Spotify et Deezer.

Apple entre dans la course du streaming musical. Le géant américain de l'informatique a annoncé mardi le lancement de son service payant de musique en ligne, alliant écoute en streaming (flux sans téléchargement), radio numérique et réseau social. Baptisé Apple Music, le service de la firme de Cupertino entrera en concurrence avec les deux géants du secteur, Spotify et Deezer.

9,99 euros par mois. Apple Music, disponible dans plus de 100 pays, comprend notamment Beats 1, une radio en direct 24 heures sur 24 et un service de musique en flux sans téléchargement préalable accessible directement sur internet. La radio Beats 1 a démarré à 15H GMT avec de la musique d'ambiance de Brian Eno. Passée une période d'essai gratuite de trois mois, le service sera accessible au prix de 9,99 euros par mois, comparable à celui de l'offre sans publicité de Spotify.

Version compatible avec Android à l'automne. Avec Apple Music, le géant américain espère attirer les consommateurs qui se convertissent de plus en plus au streaming, dont le leader mondial est le suédois Spotify, avec 60 millions d'utilisateurs, dont 15 millions pour la version payante. Le service est d'abord disponible pour les détenteurs d'appareils Apple, et aura aussi cet automne une version compatible avec Android, le système d'exploitation mobile du grand rival Google.

Le couac Taylor Swift. Le service d'Apple a pourtant connu un premier couac il y a une semaine, sous la pression de la superstar Taylor Swift. L'artiste américaine avait annoncé qu'elle boycottait le nouveau bébé de la firme, s'estimant financièrement lésée. Elle avait jugé "choquant et décevant" qu'Apple Music ne la rémunère pas pour ses chansons qui seraient écoutées en ligne gratuitement pendant une période d'essai de trois mois réservée aux nouveaux abonnés. Apple avait finalement plié quelques heures plus tard, annonçant que les artistes seraient finalement payés même pendant la période d'essai.