77e succès consécutif pour Ariane 5

  • A
  • A
77e succès consécutif pour Ariane 5
Ariane 5 a réussi mardi son 77e décollage consécutif.@ Capture d'écran
Partagez sur :

Le lanceur spatial européen Ariane 5 a mis en orbite deux satellites destinés à la télévision, mardi.

Mardi, le lanceur lourd européen Ariane 5 a mis sur orbite les deux satellites de télévision numérique à haute définition. Le décollage a eu lieu du centre spatial guyanais à Kourou à 18h39, heure locale (22h39 à Paris).

Premier lancement avec succès d'Ariane cette année. Pour son premier succès de l'année, la fusée Ariane 5 s'est envolée en laissant une traînée blanche dans un ciel bleu guyanais de fin de journée, avant de poursuivre sa route vers l'espace. Un peu plus de 27 minutes après le décollage d'Ariane, le lanceur a mis sur orbite le satellite SkyBrasil-1 d'une masse d'environ 6 tonnes au décollage. 

Construit par Airbus Defence and Space, ce satellite de télédiffusion et de communications assurera une couverture sur le Brésil et le Nord de l'Atlantique. AT&T/DirecTV, qui offre des programmes de télévision numérique de divertissement, utilisera Sky Brasil-1 via sa filiale DirecTV Latin America.

Deux satellites pour des télévisions brésilienne et indonésienne. Un peu moins 40 minutes après son décollage, Ariane 5 a mis sur orbite le second satellite dévolu à sa mission : le satellite Telkom 3S d'une masse d'un peu plus de 3,5 tonnes au décollage, construit par Thales Alenia Space, qui permettra de fournir de la télévision à haute définition (THD) et des communications mobiles et internet.

Telkom Indonesia est une compagnie gouvernementale indonésienne qui fournit des services de télécommunications, d'information et de divertissement à travers l'archipel indonésien. La zone de couverture de Telkom 3S concernera l'Indonésie et l'Asie du Sud-Est.

77e succès consécutif du lanceur Ariane 5. Il s'agit du 77e succès consécutif d'Ariane 5 qui, en décembre dernier, avait battu le record d'Ariane 4 en réussissant un 76e lancement d'affilée. Après la mission réussie par Soyouz fin janvier, il s'agit du deuxième succès de l'année pour la société Arianespace : " Nous sommes sur un excellent tempo", s'est félicité le PDG de la société française, Stéphane Israël.