PSG : Serge Aurier traite Laurent Blanc de "fiotte" dans une vidéo

  • A
  • A
Partagez sur :

Le joueur du PSG répondait à des questions d'internautes sur l'application de diffusion de vidéos en direct Periscope.

C'est une séquence qui fait déjà beaucoup parler. Serge Aurier, joueur du PSG, s'en est vivement pris à son entraîneur Laurent Blanc et à plusieurs de ses coéquipiers dans une vidéo. Elle a été filmée via l'application Periscope, qui permet la diffusion en direct de vidéos sur les réseaux sociaux et sur les smartphones.

Blanc, Ibrahimovic et Sirigu visés. On y voit le joueur ivoirien, en compagnie d'un ami, se prêter au jeu des questions-réponses sur le PSG, ses coéquipiers et son entraîneur Laurent Blanc. C'est à ce moment là que l'international dérape et qualifie son coach de "fiotte" soumis à la star Suédoise Zlatan Ibrahimovic. L'entraîneur n'est pas le seul visé : Zlatan aussi en prend pour son grade, tout comme le gardien italien Salvatore Sirigu... 

"Zlatan,  t'inquiète pas qu'avec nous, il fait pas le relou". Comme dans cette question, toujours lue par cet ami: "Zlatan, il vous met des coups de pression?" Réponse: "Ho, quand tu regardes ma gueule mon frère, tu penses qu'il peut me mettre un coup de pression lui?" "Zlatan, c'est une bête mais t'inquiète pas qu'avec nous, il fait pas le relou, c'est une gentille bête", ajoute l'Ivoirien au sujet du Suédois qui écouterait "des vieilles musiques". La vidéo a rapidement fait le buzz sur internet, c'est même l'un des sujets les plus commentés sur Twitter.

Une plainte à venir ? Le joueur et le club ont prévu de faire un démenti dans la matinée et de porter plainte pour "falsification de vidéo", selon le journaliste Pierre Ménès, qui croit savoir que cette vidéo daterait d'il y a un mois. Serger Aurier, en tout cas, n'en est pas à son coup d'essai, il a déjà été épinglé l'an passé pour le même type d'affaires. Il avait, déjà dans une vidéo, couvert de mots doux un arbitre. Ces insultes lui avaient valu à l'époque trois matches de suspension par l'UEFA.