Toute l'Espagne attend un Real-Barça

  • A
  • A
Toute l'Espagne attend un Real-Barça
Les uns attendent la qualification, les autres la célèbrent déjà...@ Montage Marca/Sport
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Après la qualification du Barça mardi, le Real Madrid affronte la Juventus Turin, mercredi soir.

Le FC Barcelone n'a jamais vraiment tremblé, mardi soir, sur la pelouse du Bayern Munich, pour décrocher son billet pour la huitième finale de Ligue des champions (ou son équivalent) de son histoire. Vainqueur 3-0 à l'aller, les Blaugrana ont concédé face aux joueurs de Pep Guardiola une défaite sans conséquence (3-2) et tenteront de remporter le 6 juin prochain leur cinquième C1 face au Real Madrid ou à la Juventus Turin, qui s'affrontent mercredi soir dans la capitale espagnole. Ce sera de toute façon une finale inédite mais l'une des deux affiches possibles a évidemment plus de résonance que l'autre : c'est celle qui opposerait à Berlin les deux géants espagnols, le FC Barcelone au Real Madrid, Lionel Messi à Cristiano Ronaldo.

"Ce serait très excitant d'affronter en finale le Real, ton plus grand rival", a convenu mardi soir le Catalan Gérard Piqué. "Ce serait une première." Malgré leur main-mise sur l'Europe (14 succès à eux deux dans la plus prestigieuse des compétitions européennes), le Real et le Barça ne se sont jamais affrontés en finale. En tout, les deux clubs se sont retrouvés à quatre reprises sur la scène continentale, pour huit matches en tout : en demi-finales de l'édition 1959-60 (qualification du Real 3-1, 3-1), au premier tour, en 1960-61 (2-2 puis 2-1 pour le Barça), en demi-finales lors de la saison 2001-02 (qualification du Real 2-0, 1-1) puis en 2010-11, à nouveau en demi-finales (qualification du Barça 2-0, 1-1). Cette année-là, Lionel Messi avait inscrit à l'aller un but d'anthologie qui avait mis le Barça sur la voie de la qualification.

Messi s'offre un slalom dans la défense madrilène :

"Tous ensemble !" Mercredi matin, les quotidiens catalans et madrilènes se répondent, les uns célébrant la qualification, les autres l'appelant de leurs vœux. "Fn finale ! Le Barça, à un pas de sa cinquième Ligue des champions" titre ainsi le quotidien Sport, tandis qu'El Mundo deportivo liste les villes dans lesquelles le Barça a déjà disputé une finale, en y ajoutant "Berlin" en gros caractères. De son côté, le quotidien As lance un appel "Todos a una !", soit "Tous ensemble !", alors que le Real panse encore ses plaies après le match nul concédé samedi soir en championnat d'Espagne contre Valence (2-2), résultat qui l'éloigne sans doute définitivement du titre de champion. Marca, lui,en appelle au passé. "L'histoire que vous avez faite et l'histoire qu'il reste à faire", écrit ainsi le quotidien madrilène, avec, en accroche, une photo de Pregrag Mijatovic, buteur en finale de la C1 1998 face à la Juventus Turin. Car, avant de penser au Barça et à un clasico qui dépasserait très largement le cadre de l'Espagne, la presse madrilène, comme les joueurs du Real, semble avoir bien conscience qu'il y a d'abord un obstacle d'envergure à franchir...