Tiger Woods accusé d'avoir traité son ancien caddy "comme un esclave"

  • A
  • A
Tiger Woods accusé d'avoir traité son ancien caddy "comme un esclave"
@ Jared C.TILTON/Getty Images North America/AFP
Partagez sur :

Le "Tigre" du golf est accusé par son ancien caddy de l'avoir pris pour son "esclave", et de lui avoir fait subir ses sautes d'humeur. 

L'ancien caddy de Tiger Woods, le Néo-Zélandais Steve Williams, a affirmé avoir eu parfois la sensation que l'ex-N.1 mondial le prenait pour son "esclave", d'après des extraits de son livre publiés "Out of the rough" ("Sorti du rough") dimanche dans la presse néo-zélandaise.

Des manières de pacha. "La seule chose qui m'énervait vraiment était la manière désinvolte avec laquelle il balançait son club en direction du sac, attendant de moi que j'aille le ramasser. Je me sentais alors comme un esclave, à me baisser pour ramasser ses clubs et les remettre dans le sac", explique Steve Williams. "Une autre chose me dégoutait: son habitude de cracher dans le trou lorsqu'il manquait un putt", ajoute celui qui fut jusqu'en 2011 le caddy de Tiger Woods, qu'il a aidé à remporter 13 de ses 14 levées du Grand Chelem.

Les sautes d'humeur du "Tigre". Le Néo-Zélandais évoque également les sautes d'humeur du "Tigre". "Je pouvais m'en accommoder parce que ça disparaissait aussi vite que ça arrivait", déclare Williams, dans des extraits du livre co-écrit avec le journaliste Michael Donaldso. Le caddy prétend aussi ne jamais avoir été au courant des infidélités conjugales du golfeur américain. En décembre 2009, à la suite du scandale sur ses infidélités, l'Américain avait annoncé se retirer du circuit pour une période indéterminée, puis avait fait des excuses publiques en février 2010, avant de revenir à la compétition.