Ski : des interférences à l'origine du crash du drone

  • A
  • A
Ski : des interférences à l'origine du crash du drone
@ Capture Youtube
Partagez sur :

Après le crash de drone auquel Hirscher a échappé d'un cheveu, la société chargée de la diffusion de la compétition a décidé de ne plus utiliser ces drones tant que leur fonctionnement n'est pas entièrement assuré. 

L'accident de drone survenu mardi sur le slalom de Madonna di Campiglio est dû d'après "un premier rapport d'expertise" à un "dysfonctionnement" dû à de "fortes interférences", a annoncé Infront Sports & Media, la société de diffusion chargée de retransmettre la course, mercredi dans un communiqué. Mardi, alors que Marcel Hirscher dévalait la pente dans la seconde manche du slalom de Madonna di Campiglio, un drone s'est désintégré sur la piste quelques centièmes de seconde derrière le champion autrichien.

Utilisation des drones suspendue. "Le premier rapport d'expertise indique un dysfonctionnement du drone", rapporte le communiqué de Infront Sports & Media. "D'après la société en charge du pilotage du drone, la raison la plus probable est de fortes interférences imprévues avec la fréquence de pilotage, conduisant à une opérabilité limitée de l'appareil", a ajouté la société de diffusion. La société a décidé, conjointement avec la FIS, "de s'abstenir d'utiliser des drones à des fins de diffusion jusqu'à ce qu'un fonctionnement entièrement sécurisé puisse être assuré", est-il précisé dans le communiqué.

Pas d'erreur humaine. Infront Sports & Media exclut pour l'instant toute erreur humaine. Une fois la perte de contrôle constatée, "le pilote a suivi la procédure de sécurité, faisant voler le drone le plus près possible du sol avant de le relâcher. Le but était de détruire le drone afin de l'empêcher d'être hors de contrôle", a ajouté la société. 

Excuses au skieur. Infront Sports & Media a présenté ses excuses à "Marcel Hirscher, ainsi qu'à la FIS, aux fédérations autrichienne et italienne de ski et au comité d'organisation".