Bleus : Cantona soupçonne Deschamps de racisme envers Benzema et Ben Arfa

  • A
  • A
Bleus : Cantona soupçonne Deschamps de racisme envers Benzema et Ben Arfa
Cantona allume Didier Deschamps dans une interview au Guardian.@ JOHANNES EISELE / AFP
Partagez sur :

Dans une interview accordée au Guardian, Eric Cantona incendie Didier Deschamps et ses choix en tant que sélectionneur. 

Cantona fait du Cantona. Habitué aux déclarations fracassantes, le King a encore mis le feu au poudre. Il s'en prend cette fois-ci à l'actuel sélectionneur des Bleus Didier Deschamps dans le Guardian, et insinue que la non-sélection de Karim Benzema et Hatem Ben Arfa serait étroitement liée aux origines des deux joueurs.

"Ben Arfa est peut-être le meilleur joueur en France aujourd’hui, mais il a des origines". C'est par ces mots qu'Eric Cantona allume Didier Deschamps dans son interview au quotidien britannique, et insinue que le sélectionneur ferait ses choix en fonction des origines des joueurs : "je ne suis pas surpris qu’il ait utilisé la situation de Benzema pour ne pas le prendre. Surtout après que Valls ait dit qu’il ne devrait pas jouer pour la France. Ben Arfa est peut-être le meilleur joueur en France aujourd’hui, mais il a des origines. Je suis autorisé à m’interroger à propos de ça".

Deschamps, une "marionnette". Alors qu'il considère Benzema et Ben Arfa comme de "grands joueurs", il qualifie tout simplement Didier Deschamps de "marionnette" et n'hésite pas à s'interroger sur les pensées du sélectionneur : "Deschamps, il a un nom très français. Peut-être qu’il est le seul en France à avoir un nom vraiment français. Personne dans sa famille n’est mélangé avec quelqu’un, vous savez. Comme les Mormons en Amérique", a lancé l'ancien joueur des Bleus.

Deschamps n'a pas souhaité s'exprimer. Relancé suite à ses allusions à un Didier Deschamps supposément raciste, Eric Cantona a réaffirmé sa position : "Peut-être non, peut-être oui. Pourquoi pas ? Une chose est sûre, Benzema et Ben Arfa sont deux des meilleurs joueurs français et ne seront pas à l’Euro. Et pour sûr, Benzema et Ben Arfa ont des origines nord-africaines. Donc le débat est ouvert". Contacté par le Guardian après l'interview, Didier Deschamps n'a pas souhaité s'exprimer mais son avocat a annoncé dès jeudi que le sélectionneur des Bleus allait attaquer l'ex-footballeur en justice pour ces propos jugés "calomnieux".