JR Smith, poste : défaiseur de lacets

  • A
  • A
JR Smith, poste : défaiseur de lacets
@ REUTERS
Partagez sur :

NBA - Le joueur des Knicks a écopé d'une amende pour avoir tenté de défaire des lacets.

Ce joueur-là a autant de tout de tatouages sur le corps que de tours de vices dans son sac. L'arrière des New York Knicks, JR Smith, a écopé mardi d'une amende de 50.000 dollars, soit 36.850 euros, pour avoir tenté (sans succès) de défaire les lacets de l'intérieur de Detroit, Greg Monroe, lors d'un lancer franc au cours du match entre les Knicks et les Pistons, mercredi, au Madison Square Garden (89-85).

Mais cette amende ne vient pas de nulle part : lundi, lors de la victoire à Dallas (92-80), celui qui a été élu la saison dernière "meilleur sixième homme de la Ligue" (soit meilleur remplaçant) avait réussi son coup avec l'imposant ailier des Dallas Mavericks, Shawn Marion, qui avait dû jouer la séquence suivant le lancer franc avec un lacet défait.

JR Smith défait les lacets de Shawn Marion :



La Ligue lui avait alors adressé un avertissement, qui est resté lettre morte. JR Smith a au contraire récidivé et ce, devant le responsable disciplinaire de la Ligue, Rod Thorn.

JR Smith récidive face à Greg Monroe :



Ce nouvel écart de conduite sur le parquet a laissé son coach un peu désemparé. "J'ai toujours dit que je ne tolère pas les choses qu'on ne devrait pas faire", a insisté Mike Woodson lors d'un entretien à ESPN New York. "Parce qu'encore une fois, il avait été averti, il revient et il refait la même erreur, et ce n'est pas bien. (...) Ce n'est pas professionnel. C'est le seul mot que je peux employer, ou deux mots. Vous ne pouvez pas faire ça. Vous ne pouvez vraiment pas faire ça."

Sanctionné pour usage de marijuana et insultes sur Twitter

Etant donné le pedigree du personnage, il est fort probable qu'il ait commis ce geste par pure provocation, sans même vouloir, cette fois, en tirer un avantage sportif. Le n°8 new-yorkais, qui était de la fameuse bagarre entre les Knicks et les Nuggets en décembre 2006, multiplie les incartades depuis le début de la saison, pour lequel il était d'ailleurs... suspendu. Contrôlé positif à la marijuana pour la troisième fois, il a en effet écopé en septembre de cinq matches de suspension sans salaire (253.000 dollars soit 186.000 euros de perte). En novembre, il a dû encore s'acquitter d'une amende de 25.000 dollars (18.360 euros) pour avoir insulté un joueur des Pistons (déjà) sur son compte Twitter. A cette somme, va donc venir s'ajouter les 50.000 dollars de mercredi.

Les amendes sont finalement le seul chiffre à la hausse cette saison pour JR Smith. Le sulfureux joueur des Knicks, qui fut également impliqué dans un accident de la route mortel en 2007, tourne à 11,4 points de moyenne (contre 18,1 en 2012-13) et à 35% d'adresse aux tirs contre une moyenne en carrière de 43%.