OM-OL : Mathieu Valbuena pris pour cible au stade Vélodrome

  • A
  • A
OM-OL : Mathieu Valbuena pris pour cible au stade Vélodrome
Mathieu Valbuena s'arrête à aller tirer un corner. Sous haute protection...@ Franck PENNANT/AFP
Partagez sur :

INCIDENTS - Pour son retour au stade Vélodrome, Mathieu Valbuena a été victime de la vindicte populaire. Et des joueurs de l'OM.

Comme attendu, le retour au stade Vélodrome du Lyonnais Mathieu Valbuena, qui a passé huit saisons à l'OM entre 2006 et 2014, a été particulièrement tendu, dimanche soir, lors de l'affiche OM-OL, conclue sur le score de 1-1. Une partie des supporters de l'OM ne lui a en effet pas pardonné d'être revenu en France sous le maillot du rival lyonnais, après une saison au Dynamo Moscou, en Russie. Dans la semaine, on a appris que Valbuena réclamait plus de 560.000 euros à l'OM dans un litige financier, ce qui n'a pas contribué à apaiser les esprits...

Poupée et banderole vengeresse. Valbuena n'a pas été simplement accueilli par une bordée de sifflets lors de son entrée sur la pelouse pour l'échauffement. Le virage Sud du Vélodrome a en effet sorti une poupée à son effigie... pendue au bout d'une corde ! Le bas de la tribune, où sont rassemblés les membres du Commando Ultra, a ensuite déployé une banderole qui disait : "Les vrais Marseillais ne jouent qu'à l'OM... Tu n'es qu'un traître !"



Fautes grossières et jets de projectiles. Une fois le coup d'envoi de la partie donné, Valbuena a reçu une bordée de sifflets à chaque ballon touché. Et comme il en touche un certain nombre, de par sa position de meneur de jeu, cela a fait du bruit... Mais cela ne fut rien à côté du traitement que lui ont réservé les joueurs de l'OM. A la 20e minute de jeu, le défenseur néerlandais Karim Rekik lui a ainsi infligé un violent coup d'épaule qui l'envoya dans le décor. L'arbitre de la rencontre, Ruddy Buquet, adressa au Marseillais un carton jaune, qui aurait pu (dû ?) être rouge...



Le rouge fut mis peu de temps avant la pause sur un tacle inconsidéré de Romain Alessandrini, transparent jusque-là. Il est vrai que la comparaison avec "Petit Vélo" en termes de qualité et de volume de jeu n'était pas à son avantage...



Quelques minutes plus tard, Valbuena fut une nouvelle fois victime d'une énorme faute, en deux temps, du Marocain Abdelaziz Barrada, qui agrippa son maillot avant de le sécher violemment... Evidemment, le néo-Lyonnais n'était pas beaucoup plus tranquille quand il allait tirer les corners. Le virage Sud puis le virage Nord lui ont envoyé quelques boulettes de papier et bouteilles en plastique, occasionnant la première interruption du match, avant celle, longue de plus de 20 minutes après que le portier lyonnais Anthony Lopes a reçu des bouteilles de bière...

Le but était si près... Auteur de la passe sur l'action qui a permis à Lacazette d'obtenir le penalty en première période, Valbuena a été tout près d'achever sa magnifique rencontre par un but dans le temps supplémentaire. Il a d'abord raté de peu le cadre sur une splendide reprise de volée du droit (90e+1) avant de dévisser sa reprise du gauche une minute plus tard, là où il avait le temps de contrôler le cuir. Mais si son geste n'a pas été parfait sur cette dernière occasion, son calme, olympien, durant toute la rencontre, a lui été remarquable, compte-tenu des circonstances...